Le vin, image de joie

Évangile selon Jean, chapitre 2, versets 1-12
Jean 2:1-12
Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là, et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n'ont plus de vin. Jésus lui répondit: Femme, qu'y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n'est pas encore venue. Sa mère dit aux serviteurs: Faites ce qu'il vous dira. Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. Jésus leur dit: Remplissez d'eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu'au bord. Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l'ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. Quand l'ordonnateur du repas eut goûté l'eau changée en vin, -ne sachant d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l'eau, le savaient bien, -il appela l'époux, et lui dit: Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent. Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. (fin de la citation)

D’où vient l’idée que suivre Jésus signifie vivre une vie plate? Est-ce l’exemple que nous a laissé les religieux? Pourtant, la Bible, inspirée par l'Esprit de Dieu dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l'hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, et de s'abstenir d'aliments que Dieu a créés pour qu'ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu'on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière. 1 Timothée 4.1-5

Donc, l’idée voulant que Jésus nous guide dans une vie ennuyante et plate, une vie privée du mariage ou d’aliments que Dieu a créé, comme le vin par exemple, cette idée est une doctrine de démons. C’est une fausse doctrine. Elle ne vient pas de Dieu mais du diable. En fait, Jésus a dit : Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. (Jean 10.10)

Connaissez-vous cette vie abondante que Jésus a promis à quiconque le suivrait?

Les premiers disciples de Jésus avaient commencé à suivre Jésus, mais ils ne croyaient pas encore pleinement en Lui. Comme ceux qui, au Québec, ont reçu la vérité que Jésus est le Fils unique de Dieu, mais qui ne font que commencer à le suivre aujourd’hui. Jésus a dû faire ensuite plusieurs miracles pour montrer sa gloire à ses disciples afin qu’ils lui fassent vraiment confiance. Et le miracle de changer de l’eau en vin est le premier de ces miracles. Par ce miracle, Jésus montre que le suivre mène à la joie, une joie abondante, une joie enivrante!

Cela ne signifie pas que Jésus est d’accord pour prendre un coup et faire le party jusqu’aux petites heures du matin, car il est aussi écrit : Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; (Ephésiens 5.18). Justement, être rempli de l’Esprit de Dieu c’est être comme ivre de vin. L’Esprit qui prend le contrôle de nos pensées et de nos vies produit en nous une joie enivrante et profonde. C’est tellement bon que ceux qui ont goûté à l’Esprit ne veulent même plus revenir à l’ivresse du vin ou de la bière, ou d’autres types de débauche. Non. L’Esprit de Dieu est meilleur. Bien meilleur. Et ses effets durent toujours. L’Esprit produit en ceux qui le reçoivent l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance (ou maîtrise de soi). Galates 5.22

Si vous désirez recevoir cet Esprit en vous, Je vous invite à prier avec moi.

Seigneur Dieu, merci d’avoir envoyé Jésus, ton Fils unique, pour nous donner ta joie, une joie profonde et abondante. Je ne suis vraiment pas digne de recevoir ton Esprit en moi, car je suis pécheur et séparé de toi. Mais souviens-toi de Jésus-Christ qui a porté mes fautes et mes péchés à la croix. Je crois qu’il est mort par amour pour moi et qu’Il est ressuscité pour me donner cette vie abondante. Je reçois maintenant ton Esprit en moi. Remplis-moi de ton Esprit, Seigneur Dieu. Et contrôle ma vie, mes pensées, mes paroles et mes actions. Merci de tenir tes promesses à mon égard, car je prie au nom de Jésus. Amen.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés