Populaire pour qui?

Évangile selon Jean, chapitre 3, versets 22-30
Après cela, Jésus, accompagné de ses disciples, se rendit dans la terre de Judée; et là il demeurait avec eux, et il baptisait. Jean aussi baptisait à Énon, près de Salim, parce qu'il y avait là beaucoup d'eau; et on y venait pour être baptisé. Car Jean n'avait pas encore été mis en prison. Or, il s'éleva de la part des disciples de Jean une dispute avec un Juif touchant la purification. Ils vinrent trouver Jean, et lui dirent: Rabbi, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, et à qui tu as rendu témoignage, voici, il baptise, et tous vont à lui. Jean répondit: Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. Vous-mêmes m'êtes témoins que j'ai dit: Je ne suis pas le Christ, mais j'ai été envoyé devant lui. Celui à qui appartient l'épouse, c'est l'époux; mais l'ami de l'époux, qui se tient là et qui l'entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l'époux: aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite. Il faut qu'il croisse, et que je diminue. (fin de la citation)
Je pense qu’on n’a pas idée jusqu’à quel point Jean-Baptiste était populaire à cette époque. Il est écrit dans Marc 1.5 que Tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain.
Imaginez. Normalement, lorsqu’un homme (ou une femme) est populaire comme cela il ou elle n’aime pas la compétition. On n’apprécie pas du tout perdre sa popularité … lorsqu’on est centré sur soi. Mais Jean-Baptiste n’était pas centré sur lui, mais sur Jésus, sur Dieu. C’est pourquoi il a accepté plutôt paisiblement de perdre sa popularité. Il a dit : il faut qu’Il croisse et que je diminue. C’est parce qu’il avait les yeux sur Dieu et la mission qu’il avait reçue de Lui, qui était de présenter Jésus au peuple. Jean-Baptiste était comme un portier qui attendait le Roi des rois pour lui ouvrir la porte au bon moment. Entre temps, il préparait le peuple à recevoir le Roi des rois lorsqu’il arriverait. Il préparait le peuple en l’appelant à la repentance et l’attente du Roi des rois.
Et vous, êtes-vous prêt à recevoir le Roi des rois lorsqu’Il reviendra? Tôt ou tard, Jésus-Christ reviendra dans sa gloire, sa promesse est certaine. Serez-vous prêt? Vous pouvez savoir aujourd’hui si vous serez prêt. Voici comment : Vous êtes-vous repentis d’une vie centrée sur vous-même pour la tourner vers Dieu et vivre pour Dieu? C’est à Dieu que revient la première place parce qu’Il est Dieu, pas vous ni moi. Avez-vous reçu Jésus, qui frappe à votre porte, et l’avez-vous laissé entrer en vous comme Sauveur et Seigneur? Jésus a dit : Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.
Si non, vous n’êtes pas prêt. Ce jour vous surprendra comme un voleur. Et vous serez dans l’angoisse – c’est Jésus lui-même qui le dit. Vous ne serez pas prêt. N’attendez pas à la dernière minute. Aujourd’hui est le jour du salut. Aujourd’hui, repentez-vous et recevez l’Esprit de Jésus en vous par la foi. Et une fois entré dans votre cœur, Jésus ne vous abandonnera jamais. Il tiendra ses promesses de salut pour vous et vous serez prêt. Vous aurez une paix profonde parce que Jésus sera en vous.
Jean Baptiste a dit : Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel. Alors recevez aujourd’hui, car vous devez recevoir ce qui vous a été donné du ciel, tel qu’il est écrit : Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3.16
Je vous invite à prier avec moi maintenant.
Seigneur Dieu, je crois que tu m’entends car tu es le Tout-puissant, qui est présent partout. Je te remercie d’avoir tant aimé le monde jusqu’à lui donner ton Fils unique, mais je réalise que je dois le recevoir en moi. Je me repends aujourd’hui d’une vie centrée sur moi et je me tourne vers toi. Viens me sauver. Je crois que tu as réconcilié le monde avec toi-même par la mort de ton fils unique à la croix. Je te reçois maintenant dans ma vie. Entre en moi et fais de moi la personne que tu désires que je sois. J’attends maintenant ton retour. Amen.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés