Les excuses pour éviter notre péché

L’histoire de Jésus avec la Samaritaine nous montre Jésus évangéliser. Après avoir gagné l’attention de la femme, Jésus enseigne une vérité spirituelle en utilisant l’eau comme objet. La femme désire cet eau spirituelle mais ne peut l’obtenir à cause de son péché que Jésus révèle avec amour. Aujourd’hui nous continuons la lecture.
Évangile selon Jean, chapitre 4, versets 19-26
19Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète. Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père. Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs. Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande. Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité. La femme lui dit: Je sais que le Messie doit venir (celui qu'on appelle Christ); quand il sera venu, il nous annoncera toutes choses. Jésus lui dit: Je le suis, moi qui te parle. (fin de la citation)
Bien que la femme reconnaisse que Jésus est prophète, c’est-à-dire un homme inspiré de Dieu, parce qu’il a su qu’elle avait eu cinq maris, elle tente de changer le sujet et trouver des excuses pour ne pas se repentir.
Mais Jésus profite de chaque excuse pour enseigner de nouvelles vérités spirituelles.
D’abord, la Samaritaine ouvre le sujet de l’adoration. Les Samaritains adoraient sur une montagne que Dieu avait indiquée à Moïse et qui s’appelait Garizim, mais les Juifs adoraient au temple à Jérusalem. Qui avait le bon lieu de culte? La même chicane existe aujourd’hui entre les catholiques et les évangéliques. Mais Jésus enseigne à tous que le lieu n’est pas important. C’est Dieu qui compte et nous devons d’abord connaître celui que nous adorons. Dieu est Esprit et il demande de vrais adorateurs qui l’adorent en esprit et en vérité. Ce n’est donc pas le lieu d’adoration, mais l’esprit et l’attitude de notre adoration qui plait à Dieu.
La femme cherche alors une autre excuse pour changer le sujet… un jour le messie qu’avait annoncé Moïse viendra et lui nous enseignera. En d’autres mots, je ne veux pas me repentir maintenant, j’ai encore le temps, et un jour le messie viendra et nous enseignera tout. Mais Jésus lui dit : Je le suis, moi qui te parle.
Cette dernière excuse est très courante aujourd’hui. Par milliers les gens regardent la télévision ou écoutent la radio, lisent les journaux et des livres pour trouver des solutions à leurs problèmes. Mais ils ne veulent pas reconnaître leur besoin de pardon devant un Dieu juste, ni admettre leur péché de rébellion ou de désobéissance. On peut facilement trouver une Bible ou un Nouveau Testament mais on ne lit pas cela. Pourtant les paroles de Jésus y sont écrites, et c’est Lui le Sauveur du monde. C’est Lui le chemin, la vérité et la vie. Mais nous ne voulons pas venir à lui pour avoir la vie. Et la raison est simple. C’est que nous aimons mieux notre péché. Et c’est ce qui nous condamnera au jour du jugement selon Jésus. Jésus a dit en effet :
Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n'est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et ce jugement c'est que, la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs oeuvres étaient mauvaises. Évangile selon Jean 3.17-19.
Cher ami, ne préférez pas les ténèbres à la lumière. Venez à la lumière. Jésus est la lumière. Il est la lumière du seul vrai Dieu qui éclaire et libère.
Sinon, vous mourrez dans votre péché. Et après la mort vient le jugement où c’est trop tard. N’attendez plus. Repentez-vous c’est-à-dire pensez comme Dieu et non comme l’homme. Et mettez votre confiance en Jésus qui est vivant parce qu’il est ressuscité après avoir porté votre péché à la croix.
Recevez Jésus, votre salut, aujourd’hui en priant cette prière après moi…
Seigneur Jésus, je crois que tu es le messie promis. Et c’est toi et toi seul que je veux écouter. Je mets ma confiance en toi seul. Tu es vivant et tu connais tout de moi. Tu sais que je ne suis pas digne d’entrer dans un ciel parfait. J’ai besoin que mon péché soit effacé. Merci de l’avoir porté entièrement à la croix. Ton sang efface mon péché devant le regard juste de Dieu. Merci Jésus. J’ai aussi besoin de recevoir la vie éternelle. Je crois, Jésus, que tu es le chemin, la vérité et la vie. Je te reçois dans mon cœur et je reçois ta vie. Entre en moi, par ta grâce, et change ce qui ne te plaît pas en moi. Enseigne-moi par ta parole et guide-moi vers d’autres vrais chrétiens qui t’aiment et t’obéissent en faisant ta volonté dans ce monde. Amen.
En terminant, si vous désirez poser une question ou laisser un commentaire, vous pouvez le faire maintenant après le signal sonore. Merci, et bonne journée.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés