À l'écoute?

Êtes-vous à l’écoute de Dieu, ouverts à ce qu’il entre dans votre quotidien sans avertissement? Êtes-vous ouverts à la visite surprise de l’Esprit de Dieu aujourd’hui. Souvent, nous ne réalisons pas que Dieu nous parle parce que nous sommes préoccupés par nos difficultés. Pourtant c’est quand les souffrances de la vie nous frustre au maximum, et même lorsque nous sommes déçus de Dieu, que Jésus vient et nous montre qui Il est. Alors, quand nous l’accueillons, tout devient facile et léger parce que Dieu est avec nous.
Les disciples de Jésus en ont fait l’expérience lorsque, selon l’Évangile de Jean, chapitre 6, Jésus marche sur l’eau et les rattrape sur le lac.
Je lis le texte :
Et Jésus, sachant qu'ils allaient venir l'enlever pour le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, lui seul. Quand le soir fut venu, ses disciples descendirent au bord de la mer. Étant montés dans une barque, ils traversaient la mer pour se rendre à Capernaüm. Il faisait déjà nuit, et Jésus ne les avait pas encore rejoints. Il soufflait un grand vent, et la mer était agitée. Après avoir ramé environ vingt-cinq ou trente stades (5 km), ils virent Jésus marchant sur la mer et s'approchant de la barque. Et ils eurent peur. Mais Jésus leur dit: C'est moi; n'ayez pas peur! Ils voulaient donc le prendre dans la barque, et aussitôt la barque aborda au lieu où ils allaient.. (fin de la citation)
Jésus avait refusé qu’on fasse de lui le roi d’Israël, et ses disciples devaient en être déprimés. C’est un peu comme si un chef politique refusait de diriger le pays après avoir gagné les élections. Imaginez la déception et la dépression de ceux qui auraient voté pour lui.

Non seulement déprimés mais frustrés les disciples. Les voilà sur la mer, à ramer contre un grand vent au milieu des vagues, et cela pour 5 km. Imaginez leurs pensées au sujet de Jésus pendant qu’ils ramaient. Quelle frustration. Je ne sais pas s’ils sacraient, mais ils ont dû en avoir envie, car c’étaient des hommes comme nous, vous savez. Et c’est là que Jésus vient, marchant sur l’eau. Quelle surprise. Et Ils ont peur. Ils ont la trouille. Peut-être pensaient-ils que Jésus venaient les juger pour leurs mauvaises pensées. Je ne sais pas. Mais Jésus les rassure. C’est moi, n’ayez pas peur. Ils arrivent alors au bout du lac. Et leurs difficultés disparaissent. Fini la dépression. Fini la frustration. Jésus est là.

Il y a plusieurs années, je me dirigeais vers un bar dans le but de cruiser. Je ne suivais pas Jésus à l’époque. C’était une belle soirée du mois d’août, le Vieux-Québec était bondé de monde, et tout à coup un homme que je connaissais pas me pointe l’index entre les deux yeux et me dit : Repens-toi! Cela m’a surpris et un peu insulté. Mais j’ai vite réalisé qu’il faisait une blague quand je l’ai vu rire avec ses amis. Mais dans mon cœur Jésus venait de me parler. J’étais ouvert à Dieu, mais non à la religion. Je ne voulais pas une vie plate, loin de là. Mais Dieu venait de me parler.

Si vous êtes ouverts à Dieu, attendez-vous à des surprises. Jésus est Dieu. Son Esprit est Dieu. Dieu est infini. Rien ne lui est impossible. Et tout est possible à celui qui met en lui son entière confiance.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés