Le but du message d'espoir

Le but du message d’espoir est que vous receviez la vie, la vraie vie, la vie abondante comme l’appelait Jésus. Cette qualité de vie, empreinte d’amour, de joie et de paix, commence ici-bas chez tous ceux qui croient, c’est-à-dire qui reçoivent l’Esprit du Christ ressuscité. Cette vie commence ici et sera complète dans l’éternité quand Jésus reviendra. Cette vie n’est rien de moins que la vie de Jésus en nous par son Esprit. Croyez-vous en Jésus qui est présent près de vous? Avez-vous reçu cette vie en vous? Et comptez-vous sur cette vie à tous les jours?
Très peu de gens vivent cette vie. C’est parce qu’ils ne croient pas ou ne persévèrent pas dans la foi en Jésus. Une difficulté survient ou une persécution à cause de Jésus et ils abandonnent tout. D’autres sont préoccupés par les inquiétudes, les soucis ou se laissent entraîner par les plaisirs de ce monde. Donc très peu de gens parviennent à la vie abondante et éternelle que Jésus offre pourtant à quiconque compte sur Lui jusqu’au bout. Jésus l’a bien dit : Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.
Voulez-vous trouver le chemin qui mène à cette vie? La clé est de croire en Jésus et le recevoir pour qu’Il vive sa vie en vous et vous donne sa force pour persévérer. Vous n’y arriverez pas seul, car c’est impossible aux hommes, mais non à Dieu car tout est possible à Dieu. Et Jésus c’est Dieu en vous si vous le recevez par la foi.
Dans le texte de l’Évangile d’aujourd’hui, Jésus voit que même ses frères de sang de croient pas en lui..
Je lis le texte de l’évangile selon Jean, chapitre 7, versets 1-9.
Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. Or, la fête des Juifs, la fête des Tabernacles, était proche. Et ses frères lui dirent: Pars d'ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les oeuvres que tu fais. Personne n'agit en secret, lorsqu'il désire paraître: si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde. Car ses frères non plus ne croyaient pas en lui. Jésus leur dit: Mon temps n'est pas encore venu, mais votre temps est toujours prêt. Le monde ne peut vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises. Montez, vous, à cette fête; pour moi, je n'y monte point, parce que mon temps n'est pas encore accompli. Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée.» (fin de la citation)


Jésus a fait de grands miracles sur la terre, mais jamais afin de paraître ou impressionner. Jésus ne se pétait jamais les bretelles comme on dit . Ses miracles étaient empreints d’amour comme la multiplication des pains, les nombreuses guérisons physiques et spirituelles, les résurrections, etc. Ses miracles n’étaient jamais faits pour se vanter pourtant il aurait pu s’imposer au monde, il aurait pu devenir le Roi de la terre entière avec le pouvoir qu’il avait. Mais alors comment vos péchés et les miens auraient pu disparaître lors du juste jugement de Dieu? Non, Jésus a préféré mourir sur une croix et porter votre péché et le mien, plutôt que de régner pour un temps sur toute la terre.
Ça on appelle cela l’amour agape, l’amour inconditionnel, pour vous et pour moi.

Recevez cet amour. Et Jésus entrera en vous, car c’est Lui l’amour parfait de Dieu.

Prions ensemble maintenant.

Seigneur Jésus, comment te remercier pour ce que tu as fait pour moi à la croix? Si tu as choisi la croix plutôt que le trône c’est parce que mon péché ne pouvait disparaître autrement devant la justice de Dieu. Je crois en ton amour Jésus. Ta résurrection l’a prouvé. Je te reçois dans mon cœur afin d’être uni avec toi dans mon esprit. Unis-moi à toi dans ta mort pour détruire le péché en moi. Et unis-moi à toi dans ta résurrection pour me donner la vie abondante et éternelle, et la force d’aimer Dieu et mon prochain. Amen

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés