Protégé?

Qui est le protecteur de votre coeur?

Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant. Je dis à l’Éternel : «Tu es mon refuge et ma forteresse, mon Dieu en qui je me confie!» Il te couvrira de ses ailes et tu trouveras un refuge sous son plumage.

Dans ce texte du Psaume 91, Dieu est comparé à un oiseau qui couvre ses poussins de ses ailes. Dieu protège fidèlement celui qui se confie en Lui.

Je ne sais pas si vous connaissez bien le comportement des poules, mais j’ai entendu une histoire qui m’a ouvert les yeux à leur sujet.
Un fermier dans l’ouest canadien a été victime d’un feu qui s’était propagé rapidement dans ses champs pendant une période particulièrement sèche de l’été. Quand il est sorti pour évaluer les dégâts, il a pu constater que ses champs étaient noirs comme de la suie. Le feu avait tout détruit dans une vitesse incroyable. Le fermier n’avait pu sauver son champ et il examinait avec tristesse ce qui en restait. Puis, ses yeux se sont arrêtés sur une petite bosse noire dans son champ. Il ne comprenait pas comment le feu avait pu laisser un tas de suie-là au beau milieu du champ. Alors il s’en est approché pour observer de plus près cette bosse toute noircie par le feu. Il donna un bon coup de pied sur la bosse, et à sa grande surprise, des poussins se mirent à courir de tous bords tous côtés. C’est alors que le fermier a réalisé que la bosse noire c’était une mère poule qui avait couvert ses petits poussins à l’approche du feu. Elle était morte, calcinée, mais les petits poussins avaient pu trouver refuge sous son plumage.

Il en va de même avec Dieu. Jésus, Dieu fait homme, est venu, et par amour il est mort pour nous sauver du feu. Mais seuls ceux qui aujourd’hui trouvent en Lui un refuge échappent au feu et à la souffrance éternelle, qui est le salaire juste de nos péchés.

Qui est le protecteur de votre cœur?

Jésus a dit :
Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu'elles soient dans l'abondance. 11Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis.
Si nous n’étions pas vraiment en danger spirituel, alors pourquoi Jésus aurait-il tant souffert pour nous? N’attendez pas que le feu arrive pour décider, car vous n’aurez pas le temps et ce sera trop tard.

Venez au Bon berger et trouvez votre refuge en Lui aujourd’hui.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés