Souffrir pour quoi?

La souffrance nous fait peur. Nous ne voulons pas souffrir et nous ne voulons pas que les autres souffrent non plus. Pourquoi alors tant de souffrance sur la terre? Devons-nous blâmer Dieu pour cela? Sinon à qui la faute?
Un jour… Jésus vit, en passant, un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui firent cette question: Rabbi, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu'il soit né aveugle? Jésus répondit: Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui. Évangile selon Jean, chapitre 9
Jésus ne pense pas comme nous. Quand on souffre, ou quand on voit quelqu’un souffrir, on a tendance à chercher qui en porte la responsabilité. C’est la faute à qui, pense-t-on? Mais Jésus ne voit pas les choses de la même manière.
Pensez alors à vos souffrances. Est-ce que vous vous en voulez à quelque part? Vous auriez dû faire ceci ou cela … Ou vous en voulez peut-être à un parent, un ex-ami, ou même Dieu. Nous avons tous cette tendance à culpabiliser jusqu’au jour où nous trouvons la paix avec soi-même, la paix avec les autres et surtout la paix avec Dieu.
Dieu vous appelle aujourd’hui à sortir de ce cercle vicieux de culpabilité. Il y a un espoir. Écoutons Jésus quand il dit : Ce n'est pas que lui ou ses parents aient péché; mais c'est afin que les oeuvres de Dieu soient manifestées en lui.
Jésus nous dit d’arrêter de regarder à la faute, mais de regarder à Dieu qui veut faire quelque chose de beau avec votre vie, peu importe votre condition. Si Dieu peut rendre la vue à un aveugle, il peut d’autant plus faire une belle œuvre de votre vie.
Voici comment : il y a une bonne nouvelle cachée dans la Bible que très peu connaissent et expérimentent. Cette bonne nouvelle donne la liberté à ceux qui la reçoivent. Cette bonne nouvelle c’est que vous pouvez être en paix avec vous-même, en paix avec votre passé et en paix avec Dieu, si vous acceptez de la recevoir comme un cadeau de Dieu pour vous.
La Bible dit : Étant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ, épître aux Romains, chapitre 5
Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les oeuvres, afin que personne ne se glorifie. Épître aux Éphésiens, chapitre 2
Comment expérimenter cette paix?
Comprenons d’abord que ce n’est pas selon nos mérites. C’est le don de Dieu. Un don ne se mérite pas, il se reçoit;
Dieu a voulu votre existence, vous n’êtes pas une erreur, vous n’êtes pas réincarné non plus. Dieu veut faire quelque chose de beau avec votre vie. Laissez-le faire. Donnez-lui la permission d’agir. C’est ce qu’il vous demande.
Ensuite, acceptez que Jésus soit venu, lui Dieu fait homme, pour vivre une vie parfaite sur la terre. Il est le seul homme à n’avoir jamais péché. Acceptez aussi que sur la croix, il est devenu péché pour nous, comme dit l’Écriture, afin de porter la culpabilité de vos fautes et de celles des autres. Jésus a tout payé par ses souffrances et sa mort. Sur la croix, Jésus s’est écrié : Tout est accompli. Et sa résurrection a prouvé que c’est vrai.
Enfin, maintenant, puisque tout a été accompli par Jésus pour satisfaire la justice de Dieu, recevez Jésus en vous, comme un don de Dieu.
C’est Jésus en vous qui vous rend juste aux yeux de Dieu et non vos efforts à faire le bien. Avec Jésus, vous avez la paix avec Dieu, selon l’Écriture.
Avec Jésus, vous avez aussi la paix avec vous-même, parce que Dieu pardonne toutes vos fautes. Dieu, qui connaît tout, choisit par amour de ne plus regarder à vos fautes, mais à Jésus qui habite en vous. Alors, pardonnez-vous aussi.
Enfin, avec Jésus, vous avez la paix avec les autres qui vous ont fait du mal, parce que vos fautes envers Dieu sont plus nombreuses que celles des autres envers vous, et puisque Dieu vous pardonne toutes vos fautes, pardonnez aussi aux autres.
Recevez l’amour de Dieu. C’est cet amour qui vous donnera la force de pardonner. Recevez Jésus en vous en Lui demandant d’entrer en vous.

Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés