Avez-vous soif?

Qu’est-ce qu’un disciple de Jésus aujourd’hui?
Ce n’est pas simplement un converti. Selon le dictionnaire l’Internaute … un converti c’est une «personne qui s'est tournée vers la religion ou qui a changé de religion». Mais un disciple c’est «celui ou celle qui reçoit l'enseignement d'un maître».

Le but de ce message d’espoir n’est pas de faire des convertis mais des disciples de Jésus. Nous n’offrons pas ce message d’espoir depuis bientôt dix ans pour amener les gens à changer de religion, non, mais pour faire des disciples de Jésus, car Jésus a dit à ses disciples: «Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur à mettre en pratique tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.»
Ainsi depuis deux mille ans, de génération en génération, des disciples de Jésus répondent à l’appel de leur maître et font des disciples de Jésus. Et aujourd’hui la terre entière, ou presque, est couverte de disciples de Jésus qui mettent en pratique ses enseignements.

Et si je vous posais la question : Croyez-vous être un disciple ou simplement un converti? Et êtes-vous un disciple de Jésus ou de quelqu’un d’autre? Un disciple de Jésus reçoit Son enseignement et y obéit avec persévérance, jusqu’à la mort. Le but de ce message d’espoir est de faire de nous tous des disciples de Jésus pour qu’ensemble nous obéissions à son enseignement de mieux en mieux avec la force que Dieu nous donne. Jésus est avec nous, tous les jours jusqu’à la fin du monde, pour nous aider à y arriver.

Un jour, Jésus a rencontré une femme de mauvaise réputation, une femme qui était loin d’être une sainte, vous savez. Elle avait eu cinq maris et l’homme avec qui elle habitait n’était pas son mari. Mais Jésus, dans son amour, est entré en contact avec elle et il lui a demandé un service. Donne-moi à boire, dit-il, à la Samaritaine. Et la femme lui dit – et je cite :
«Comment? Toi qui es juif, tu me demandes à boire, à moi qui suis une femme samaritaine?» (Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains.) Jésus lui répondit: «Si tu savais quel est le cadeau de Dieu et qui est celui qui te dit: ‘Donne-moi à boire’, tu lui aurais toi-même demandé à boire et il t'aurait donné de l'eau vive.» «Toute personne qui boit de cette eau-ci aura encore soif. En revanche, celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.» Jean 4

L’eau dont parle Jésus ici c’est son enseignement éclairé par l’Esprit de Dieu que reçoivent ceux qui suivent Jésus en tant que disciples aujourd’hui.
Nous le savons parce que Jésus a dit dans un autre passage :
«Jésus, debout, s'écria: «Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de lui, comme l’a dit l'Ecriture.» Il dit cela à propos de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui.»

Cher auditeur, avez-vous soif? Avez-vous VRAIMENT soif? Soif de vraie liberté? Soif d’être libre de la peur de la mort? Soif d’être libre de toute culpabilité devant un Dieu saint? Être libre du jugement d’un Dieu juste sur votre péché? Si vous avez soif, venez à Jésus et buvez son enseignement; croyez en Lui et recevez le Saint-Esprit pour avoir en Lui la vie éternelle. Car l’Esprit est la vie éternelle.
Venez à Jésus aujourd’hui, car il a dit : «C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi.» Jean 14.6

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés