Nous sommes un peu semblables à Dieu

Dieu s'est révélé dans l'Écriture; Dieu s’est fait connaître à nous. D’une part, Dieu est totalement différent de nous en étant, dans son Être, invisible, éternel, immuable (ou qui ne change pas), infini, et spirituel. Le nom de Dieu, de l’hébreu Élohim, est l’Être divin souverainement élevé au-dessus de tout. Il est le créateur et le recteur de l'univers qu’il a créé.

Mais d’autre part Dieu s'est révélé comme le Seigneur, de l’hébreu Yahvé. Yahvé c’est le même Dieu qu'Élohim, mais Yahvé exprime la grâce de Dieu qui s'approche de nous dans l'histoire. Dieu descend et marche avec nous; il vient habiter au milieu de son peuple. Plus encore, dans sa grâce et sa miséricorde, Yahvé a cru bon de partager avec nous les humains un peu de ce qu’il est Lui-même. Il nous a créés à son image! Nous lui ressemblons. Quel honneur Yahvé nous a fait! Car ainsi nous pouvons le connaître personnellement, intimement.

Par exemple, Dieu est juste. La commission Charbonneau démontre que nous les hommes avons une soif de vraie justice même si elle est rare ici-bas.

Mais Dieu est parfaitement juste et, dans sa grâce, il a nous a fait un peu comme lui. À l’origine de la création, Dieu a créé l'homme juste et sans la moindre tache. L'image de Dieu dans l’homme est juste sans le péché. En effet, il est écrit :

Dieu regarda tout ce qu'il avait fait, et il constata que c'était très bon. Genèse 1.31

Examine seulement ce que j'ai trouvé: Dieu a fait les êtres humains droits, mais eux, ils ont cherché beaucoup de détours. Ecclésiaste 7.29

Dieu est parfaitement juste; il agit toujours droitement dans toutes ses œuvres et ses jugements. Il est écrit :

Il est le rocher. Ce qu’il accomplit est parfait, car toutes ses voies sont justes. C'est un Dieu fidèle et dépourvu d’injustice, il est juste et droit. Deutéronome 32.4

La justice parfaite de Dieu va main dans la main avec la sainteté parfaite de Dieu. Dieu est moralement parfait. La volonté parfaite de Dieu est exprimée dans sa loi qui est sainte, juste et bonne.

Ainsi donc, la loi est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.
Romains 7.12

Mais le péché est venu détruire la justice que Dieu avait créée en Adam. Depuis la chute d'Adam, le péché règne dans le monde et les hommes ne sont pas capables d’obéir à la loi sainte et juste de Dieu. En fait, trop souvent ils ne le veulent même pas parce qu’ils sont corrompus et trompés par le péché. Mais Dieu est intervenu pour sauver l’homme mortellement atteint par le péché. Le Fils éternel de Dieu est venu et s’est fait homme. Et contrairement à Adam, Jésus a accompli parfaitement la loi morale de Dieu; il a gardé une nature humaine juste jusqu’à la mort. Jésus a dit :

Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Matthieu 5.17

Jésus disait à ses accusateurs : Qui de vous me convaincra de péché? (Jean 8.46).

Jésus est le second Adam, la nouvelle humanité, qui a complètement détruit la puissance du péché en vue de transformer l’homme pour qu’il devienne juste et saint dans son union avec Lui par la foi. Il est écrit :

à vous revêtir de l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté que produit la vérité. Éphésiens 4.24

Le fruit de l’Esprit consiste en effet dans toute forme de bonté, de justice et de vérité.
Éphésiens 5:9

Comment cela est-il possible? Dieu n’est-il pas injuste en refusant de nous punir à cause de nos fautes envers lui et nos semblables? Dans son amour infini, Dieu a fait tomber sur Lui-même, la deuxième personne de la Trinité divine, la punition qui nous revenait.

En effet, Dieu était en Christ: il réconciliait le monde avec lui-même en ne chargeant pas les hommes de leurs fautes, et il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc des ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu adressait par nous son appel. Nous supplions au nom de Christ: «Soyez réconciliés avec Dieu! [En effet,] celui qui n'a pas connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous afin qu’en lui nous devenions justice de Dieu.» II Corinthiens 5.19-21

Mais comment pouvons-nous vraiment devenir justes? C’est seulement en étant uni à Jésus-Christ par le moyen de la foi.
Qu’arrive-t-il à la justice du croyant lorsqu’il est uni à Jésus par la foi? En Christ, le croyant est déclaré juste devant Dieu par la seule grâce et justice de Christ; il est sauvé pour toujours, Alléluia! Mais l’œuvre de Dieu va plus loin. En Christ, le croyant est aussi transformé graduellement à l'image de Dieu s’il obéit à la Parole et à l’Esprit de Dieu qui doit maintenant remplir son cœur. Graduellement, et souvent en passant par des «crises de croyance», le croyant devient de plus en plus juste dans la vie pratique lorsqu’il demeure en Christ par la foi. Ainsi, le croyant fidèle devient de plus en plus juste et droit (donc saint) dans son caractère moral en se conformant volontairement à la loi sainte de Dieu par la puissance de l'Esprit. Alléluia!

Lui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps à la croix afin que, libérés du péché, nous vivions pour la justice.
I Pierre 2.24

Si vous savez qu’il est juste, reconnaissez que toute personne qui pratique la justice est [aussi] née de lui.
I Jean 2.29

Ainsi vous serez purs et irréprochables pour le jour de Christ, remplis du fruit de justice qui vient par Jésus-Christ à la gloire et à la louange de Dieu.
Philippiens 1:10-11

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés