Vous sentez-vous coupables?

Vous sentez-vous coupables à l’intérieur de vous? Coupables envers Dieu ou envers un proche ou votre prochain? Vous sentez-vous coupables? La culpabilité pèse souvent dans le cœur des chrétiens, même s’ils savent que Jésus est mort pour leurs fautes une fois pour toutes. Alors comment nous défaire de la culpabilité profonde? Est-ce possible? Tout est possible à Dieu, dit Jésus et tout est possible à celui qui croit, dit Jésus. Dieu seul peut et veut vous libérer de votre culpabilité profonde, croyez-le et comptez sur Lui de tout cœur.
Dans la prière du Notre Père, Jésus nous dit de prier : Notre Père qui es aux cieux … pardonne-nous nos offenses comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.
Dieu désire nous pardonner toutes nos offenses et il peut le faire, sinon Jésus ne nous aurait jamais dit de le lui demander. Donc, notre Père céleste veut nous pardonner, mais nous devons sincèrement lui demander pardon et aussi croire en son pardon. Car son amour et sa justice nous ont procuré gratuitement le pardon à la croix de Jésus.
Notre Père qui es aux cieux … pardonne-nous nos offenses. Le mot offenses dans le texte original signifie dettes; c’est ce que nous devons à Dieu. Nos offenses, nos péchés envers Dieu sont des dettes.
Le péché est comparé à une dette parce qu’il mérite d’être puni, tout comme une dette mérite d’être remboursée. Le salaire du péché, ce que mérite le péché dans nos vies, c’est la mort nous dit la Bible (Romains 3.23). Comme une dette financière que nous devons à celui qui nous a prêté de l’argent, le péché est une dette morale envers Dieu. Nous sommes placés sous une obligation de payer. Tôt ou tard nous devrons tous payer et rembourser à Dieu ce que nous lui devons, à moins qu’un autre le fasse pour nous. Puisque le salaire du péché c’est la mort, tous doivent mourir, mais Jésus est mort et ressuscité. Êtes-vous unis à Jésus pour vivre éternellement en étant pardonnés de tous vos péchés?
Lorsque nous demandons à Dieu de pardonner nos offenses, nous lui demandons d’annuler nos dettes morales envers lui parce que Jésus les a payées pour nous en souffrant notre condamnation et notre mort à la croix.
La Bible dit en effet :
Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui ne vivent pas conformément à leur nature propre mais conformément à l'Esprit Romains 8.1
Chaque fois que nous avons péché et transgressé la loi de Dieu – parce que telle est la définition du péché dans la Bible, la transgression ou violation de la loi morale de Dieu - nous avons péché et engagé une dette morale envers Dieu. Et nous avons ajouté avec chaque péché une autre dette. Imaginez alors l’énormité de notre dette envers Dieu! C’est énorme! Puisque Dieu jugera les vivants et les morts, comment allez-vous répondre à Dieu lorsqu’il vous jugera?
Mais la bonne nouvelle c’est que Dieu est venu, dans la personne de son Fils Jésus-Christ, et il a payé toute notre dette dans son corps sur le bois. Mais parce que c’était une dette morale, le Père n’était pas obligé d’accepter le paiement fait par le Fils pour nous. Le Père n’était pas obligé parce que c’était nous qui avions péché. C’est nous qui l’avions offensé. Il faut bien comprendre que nous avons tous une dette morale énorme envers Dieu, et même si quelqu’un d’autre offre de payer notre dette à notre place, le Père n’est pas tenu de l’accepter. Mais Dieu soit loué, dans sa miséricorde et sa grâce infinie, le Père a accepté de nous pardonner personnellement et d’annuler notre dette envers lui pour rétablir une relation d’amour infini avec nous.
Même si nous savons ces choses, nous pouvons encore nous sentir coupables, pourquoi? Parce que nous n’y croyons pas entièrement et nous ne comptons pas vraiment sur la bonté infinie de Dieu qui pardonne constamment nos péchés envers lui quand nous le lui demandons au nom de Jésus.
Nous ressemblons trop souvent à cet homme qui avait une énorme dette financière à la banque et qui vivait chaque jour dans l’extrême pauvreté et travaillait dur pour réussir à payer sa dette. Un jour, on l’appelle pour l’informer que le riche propriétaire à qui il devait tant d’argent avait réglé toute sa dette, mais le pauvre a cru que c’était une blague, il ne l’a pas cru. Il n’a même pas pris le temps d’aller vérifier parce qu’il était trop habitué de souffrir pour payer sa dette par lui-même chaque jour.
Écoutez. Dans sa justice infinie, Dieu a annulé notre dette morale à nous tous dans le sacrifice expiatoire de Jésus. Tout est accompli. Mais nous y goûtons seulement quand nous y croyons, c’est-à-dire quand nous sommes unis et identifiés à Jésus dans sa mort sur la croix. C’est beau et c’est vrai. Dans son amour infini, Dieu nous a pardonné personnellement nos dettes. Mais cela est effectif dans nos vies seulement quand nous sommes unis et identifiés avec Jésus dans sa résurrection pour vivre par l’Esprit-Saint une relation d’amour infini avec Dieu.
C’est pourquoi nous n’avons plus à nous sentir coupables. Car non seulement Dieu a annulé notre dette, il nous a aussi pardonnés en Christ.
Prenons quelques instants pour réfléchir à ces vérités, les recevoir et adorer Dieu et le contempler. Car c’est la réception de la parole de vérité dans nos cœurs, démontrée par notre adoration, qui nous libère des effets du péché et des mensonges du diable dans nos vies.
Nous vous invitons chaque dimanche après-midi, à 14h, au 70, Grande Allée O. à Québec pour apprendre plus de Dieu par sa parole, la Bible, prier et partager avec d’autres croyants, et surtout laisser Jésus nous toucher par son Esprit.
Vous pouvez soutenir financièrement le message d’espoir en écrivant à Église ACM - Message d’Espoir, C.P. 47147, Québec, QC G1S 4X1.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés