La prière

Si «toute parole que Dieu prononce» représente notre pain spirituel, nécessaire à notre Vie spirituelle (Matthieu 4.4), la prière pourrait se comparer à l’air que nous respirons.

Dieu ne nous commande-t-il pas : «Priez sans cesse» (1 Thessaloniciens 5.17)?

Comme nous avons besoin de respirer sans cesse pour oxygéner notre corps, nous avons aussi besoin de prier sans cesse pour «oxygéner» le Corps de Christ! Ce type de prière n’est sûrement pas limité à «faire des prières, des requêtes, les uns pour les autres», car souvent on ne réalise même pas qu’on respire. Alors, ce type de prière doit être une dépendance constante de Dieu, pour nous et les autres, ou une «pratique de la présence de Dieu» dans tout ce que nous sommes et faisons (même la nuit).

Alors quand je pense à ma sœur, je compte automatiquement sur Dieu pour ma sœur, quand je pense à mon frère, je regarde à Dieu pour mon frère. Je m’attends à la fidélité de Dieu pour ma vie et celle des autres... constamment.

On a aussi comparé un type précis de prière, la confession des péchés, à la respiration : je confesse mon péché = j’exhale l’air souillé; je compte sur le pardon fidèle et juste de Dieu = j’inhale l’air pur (voir 1 Jean 1.9).

Conclusion : tout comme nous respirons sans cesse pour vivre, prions aussi sans cesse pour Vivre.

Claude

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés