La Bible, un résumé de son message

La Bible, un résumé de son message

Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre (Genèse 1.1). Dieu n’est pas la création de l’homme, car d'éternité en éternité il est Dieu (Psaume 90.2). Les anges qui se tiennent devant lui crient : Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! Toute la terre est pleine de sa gloire! (Ésaïe 6.3). Dieu est saint et séparé du mal. Il habite une lumière inaccessible (I Timothée 6.16).

Pourtant, dans son amour, Dieu s’est fait connaître à nous, il nous a même révélé ce qu’il attend de chacun de nous : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes (Matthieu 22.37-40).

Tu aimeras…
En fait, les dix commandements développent ces deux grands commandements d’amour envers Dieu et le prochain : Je suis l'Éternel, ton Dieu, (…)
I. Tu n'auras pas d'autres dieux devant ma face.
II. Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles (…)
III. Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain;
IV. Souviens-toi du jour du repos, pour le sanctifier. Tu travailleras six jours, et tu feras tout ton ouvrage. Mais le septième jour est le jour du repos de l'Éternel, ton Dieu…
V. Honore ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne.
VI. Tu ne tueras point.
VII. Tu ne commettras point d'adultère.
VIII. Tu ne déroberas point.
IX. Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain.
X. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni (…) aucune chose qui appartienne à ton prochain (Exode 20.2-17).

et tu vivras…
Ces commandements sont vraiment des commandements de vie : Vous observerez mes lois et mes ordonnances: l'homme qui les mettra en pratique vivra par elles. Je suis l'Éternel (Lévitique 18.5). Mais malheureusement, tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu (Romains 3.23). Et puisque Dieu est juste, quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous (Jacques 2.10), car quiconque pèche transgresse la loi et le péché est la transgression de la loi (1 Jean 3:4). Ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,... En effet, le péché nous tue.

Mais le mal tue!
À cause de mon péché, j'ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien (Romains 7.18), ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter (Ésaïe 59.2). Séparés de Dieu, nous sommes donc tous perdus!

C’est pourquoi Jésus est venu
Jésus-Christ devait venir et mourir sur une croix, séparé de Dieu à notre place, par amour. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle (Jean 3.16). Voici l'Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde, s’écria Jean Baptiste (Jean 1.29). Jésus a remplacé tous les sacrifices d’animaux innocents offerts pour des coupables devant Dieu, car presque tout, d'après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n'y a pas de pardon.

La solution parfaite
Jésus est le sacrifice de Dieu, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs (Hébreux 7.26). Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu (I Pierre 3.18). C'est aussi pour cela qu'il peut sauver parfaitement ceux qui s'approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur (Hébreux 7.25). C’est pourquoi Jésus a dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi (Jean 14.6). Jésus est le seul chemin, car il est le Fils unique de Dieu, le seul à avoir satisfait toute justice, ayant obéi à toute la loi d’amour de Dieu pour l’homme, et le seul à avoir subi le châtiment juste que méritaient nos fautes. En Jésus, par la foi, nous sommes donc rendus justes devant Dieu… gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus Christ (Romains 3.24).

C’est la bonne nouvelle!


L’emblème du corps médical est un bâton sur lequel est enroulé le serpent, et Jésus a aussi utilisé le serpent pour parler de sa croix, en disant : et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. Comme nous venons à la médecine pour le traitement de nos corps, venons à Jésus pour la guérison de nos âmes et recevoir une nouvelle vie, la vie éternelle. Il nous suffit de venir à Jésus, par la foi (la confiance sans douter), et compter sur lui seul. En effet, Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses (…) Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu (II Corinthiens 5.19-21).

Soyons réconciliés avec Dieu
Perdus dans la mer de notre péché, séparés de Dieu, Jésus est comme une bouée qui nous est lancée. Croire c’est recevoir et prendre cette «bouée» et compter sur elle. Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu (Jean 1.12-13). Avez-vous reçu Jésus, comme Sauveur et Seigneur personnel?

Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs (Hébreux 4.7). Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle (Marc 1.15). Le Seigneur ne tarde pas dans l'accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu'aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance (2 Pierre 3:9). Car le jour viendra où Dieu révélera sa colère et son juste jugement, car il traitera chacun selon ses actes (Romain 2.5-6).

Pour plus d’information, appelez au 418 682-0007.
S.v.p. partagez ce message à d’autres.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés