Aux pieds du Maître : semaine 40

Aux pieds du Maître : semaine 40 (du 28 septembre au 4 octobre)

1. Lecture du texte :
2. Méditation : Matthieu 3.13-17; Luc 1.26-38; Genèse 1.1-5; Jean 1.1-3; 2 Thes. 2.13-14; Matthieu 28.16-20

Le seul Dieu est aussi trois personnes unies mais distinctes

Lors du baptême de Jésus les trois personnes de la trinité sont présentes et agissent dans l’unité de la volonté de Dieu. Remarquez que le Père, le Fils et l’Esprit ont chacun leur fonction propre tout en coopérant ensemble.
Le Père c’est Dieu qui est la source, l’origine et la pensée de l’identification de son Fils au péché de l’homme. Jésus, le Fils éternel de Dieu fait homme, s’identifie au péché de l’homme. Mais cette idée de s’identifier avec notre péché vient du Père et sera pleinement accomplie à la croix dans la puissance de Dieu, le Saint-Esprit.
Le Fils, c’est Dieu qui accomplit avec amour, justice et sagesse notre salut, lorsqu’il dit à Jean Baptiste qui résiste un peu à le baptiser : «Laisse faire maintenant, car il est convenable que nous accomplissions ainsi tout ce qui est juste», et Jean ne lui résista plus. (Matthieu 3.15)

Et l’Esprit, qui descend comme une colombe, c’est Dieu qui agit avec force, puissance et efficacité en Jésus pour sauver l’homme de son péché. Cet évènement marque le début du ministère public de Jésus, ministère effectué par la force, la puissance et l’efficacité de l’Esprit de Dieu.



Au baptême comme à la croix, c’est un seul Dieu en trois personnes qui s’identifie et qui sauve l’homme pécheur, mais chaque personne divine remplis alors une tâche distincte dans l’œuvre de notre si grand salut.



Dieu agit dans l’unité de sa diversité.



Il en va de même lors de la création de l’univers et au moment de la conception de Jésus dans le sein de Marie, l’incarnation du Fils de Dieu envoyé du Père, lorsque l’Esprit Saint couvre de son ombre Marie, alors vierge.



Et puis après? Qu’est-ce que ça change dans ma vie de savoir cela? Pourquoi devrais-je être intéressé à lire le reste de ce message?



Comment Dieu agit-il dans nos vies? Agit-il en Trinité ou non?



D’abord c’est parce qu’il est trois que Dieu est Amour.

Dieu est Amour en lui-même et non seulement amour à partir du moment où Dieu a créé l’homme et la femme, ce que les Musulmans, les Témoins de Jéhovah, et d’autres groupes croient.



Croire que Dieu est Amour en lui-même implique la foi dans la Trinité divine. Car l’amour demande quelqu’un à aimer. Or la Bible révèle que depuis toute éternité, Dieu est Amour dans la communion du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Ces trois personnes s’aiment parfaitement depuis toujours.

Puisque Dieu est Amour en Lui-même, alors il aime tout ce qu’il a fait sans exception, notamment l’homme et la femme, le summum de son œuvre. Puisque Dieu est Amour en Lui-même, Dieu nous aime personnellement, peu importe ce que nous avons fait ou pas fait, peu importe si nous l’aimons ou non. Dieu nous aime à la folie, la folie d’amour de la croix.

Voyez-vous, c’est parce que nous croyons qu’il est Trinité d’Amour que nous comprenons qu’il a donné son Fils par amour pour nous.


Nous n’avons pas à avoir peur de Dieu si nous recevons son amour. Parce que la punition qui nous revenait de droit est tombée sur son Fils, par amour pour nous. Mais si on ne reçoit pas son Fils ou si on néglige un si grand salut d’amour, alors là oui, on doit avoir peur de Dieu et de son jugement, car Dieu est aussi justice. Et le salaire du péché c’est la mort (physique et éternelle). Mais si nous recevons et demeurons dans son amour, alors nous n’avons rien à craindre, car rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. C’est pertinent cela.



Est-ce un Dieu trinitaire qui est à l’œuvre dans nos vies pour nous transformer à son image?



Quant à nous, frères et sœurs bien-aimés du Seigneur, nous devons constamment dire à Dieu toute notre reconnaissance à votre sujet, parce que Dieu vous a choisis dès le commencement pour le salut par la sainteté que procure lEsprit et par la foi en la vérité. Cest à cela quil vous a appelés par notre Évangile, pour que vous possédiez la gloire de notre Seigneur Jésus-Christ. 2 Thessaloniciens 2.13-14



Règle générale, quand le Nom de Dieu est utilisé dans le Nouveau Testament, il s’agit du Père.

Donc selon ce texte, c’est le Dieu le Père qui nous a pensé et choisis dès le commencement pour le salut…

Et nous sommes sauvés par la sainteté que procure Dieu le Saint-Esprit et par la foi en la Parole de Vérité.

Nous avons été ainsi appelés par l’annonce de la Bonne nouvelle afin que nous possédions la gloire de Dieu le Fils, le Seigneur Jésus-Christ.



C’est peut-être encore plus clair dans ce texte de l’apôtre Pierre :

A vous qui avez été choisis conformément à la prescience de Dieu le Père et conduits à la sainteté par lEsprit afin de devenir obéissants et d’être purifiés par le sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient multipliées! 1 Pierre 1.2



Dieu est trinitaire et il agit toujours selon Sa seule volonté divine en trois personnes distinctes.



Même dans la grande commission de Jésus envers son Église de faire des disciples de toutes les nations, la trinité brille. Jésus leur a dit :

Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Matthieu 28:19
Notons bien qu’à la base même de la formation de l’Église de Jésus-Christ, il est clairement spécifié que le baptême doit être pratiqué sur les nouveaux disciples dans un seul nom, le nom du Dieu unique et vrai, et non dans trois noms, le nom du Père, le nom du Fils et le nom du Saint-Esprit. C’est pour dire que l’Église est établie non pas sur la foi en trois dieux mais en un seul et unique Dieu, et le baptême doit être pratiqué en un seul Nom pour indiquer un seul Être divin : le Père, le Fils et le Saint-Esprit. En effet, ce nom unique est celui du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Ainsi ces trois personnes divines ne sont pas séparées puisqu’elles sont un seul et simple être divin.

Voilà la vérité révélée. C’est cela que nous croyons et témoignons.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés