Archives de prêches

11/02/2007

Toi, lève-toi (Psaume 12)
Claude Noël



L’Éternel se lève pour les pauvres
Message de dimanche, 11 février 2007

Intro … Dieu est à l’œuvre au Centre-Ville de Québec. Les médias en ont même parlé cette semaine. Ils ont fait un reportage sur l’Armée du Salut. Et on a pu entendre des témoignages de l’œuvre de Dieu dans les cœurs. Et l’espoir que Jésus offre aujourd’hui à quiconque se tourne vers lui. Dieu est à l’œuvre au Centre-Ville, et certains d’entre nous sont engagés dans cet œuvre. Ils sont là du lundi au vendredi, et parfois le samedi et dimanche, pour soulager la souffrance humaine avec de la nourriture physique et spirituelle.
Dieu est à l’œuvre, mais il y a trop peu d’ouvriers pour accomplir la tâche. Priez que Dieu envoie des ouvriers.
Dieu est à l’œuvre, mais il y a aussi un ennemi spirituel qui essaie de détruire l’œuvre de Dieu. Priez, car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang.
Dieu est à l’œuvre. Entrons dans son œuvre.

Psaume 12.5(12:6) Parce que les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent, Maintenant, dit l'Éternel, je me lève, J'apporte le salut à ceux contre qui l'on souffle.

Prions

Parce que les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent, Maintenant, dit l'Éternel, je me lève, J'apporte le salut à ceux contre qui l'on souffle.

Est-ce que les malheureux sont opprimés et les pauvres gémissent aujourd’hui dans notre société? Et dans notre monde?

Dans une société ou les gens font des plans réfléchis et bien structurés pour faire de l’argent sur le dos des masses et des pauvres. Quand l’oppression et la malhonnêteté se développent en cachète, pour nuire et détruire l’œuvre de la justice, que peut faire celui qui veut marcher droit?

C'est en l'Éternel que je cherche un refuge. Comment pouvez-vous me dire: Fuis dans vos montagnes, comme un oiseau?

Le juste se réfugie en l’Éternel. Dieu est en Lui seul un refuge sûr contre tous les plans et les projets montés contre le juste.

Verset 7 : Car l'Éternel est juste, il aime la justice (ou les actes justes); Les hommes droits contemplent sa face.

Face à l’oppression des malheureux et aux gémissements des pauvres, Dieu se lève. Et il apporte le salut contre qui l’on souffle.

J’aimerais vous suggérer que ce salut n’est pas seulement spirituel, mais dans ce contexte il est d’abord matériel. Il s’agit d’une aide pratique pour rencontrer un besoin concret. Qui se lèvera avec Dieu pour apporter une aide aussi concrète à ceux contre qui l’on souffle?

Il y a deux dimanches, Jean notre frère, a exposé cette parole de Jésus :

Matthieu 5.13
13Vous êtes le sel de la terre... 14Vous êtes la lumière du monde. 16Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
Notre Lumière, qui est en réalité Jésus-Christ en nous, la lumière du monde, notre lumière est visible par les hommes par le moyen de nos actions et de nos paroles. Si nous ne faisons rien, si nous ne disons mot, la lumière reste cachée. Mais si cette lumière nous inspire à aimer en action, par des paroles et des actes appropriés, alors là nous brillons dans ce monde de ténèbres. C’est plus facile à dire qu’à faire, c’est pourquoi Jésus dit : 16Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.
Mais cette lumière se traduit par des œuvres bonnes, des œuvres de justice, dans un monde ou on opprime les malheureux et les pauvres. Nos œuvres de bonté et de justice, inspirées par Jésus, contribue au salut de Dieu, à l’œuvre de Dieu. Dieu se lève et sauve, levons-nous aussi avec lui et faisons lui notre lumière par des œuvres bonnes.
C’est la gloire de Dieu qui est en jeu. Est-ce que les gens autour de moi, quand ils me voient vivre, agir et parler, est-ce qu’ils sont influencés à glorifier Dieu? Jésus ne dit pas ici que les gens recevront la lumière dans leur vie, ou qu’ils recevront Jésus dans leur cœur. Non pas encore. Jésus dit que si nous agissons selon la lumière, les gens verront la lumière et ils glorifieront Dieu (dans leur cœur la plupart du temps). Et cette glorification de Dieu dans les cœurs est essentielle pour que les gens reçoivent Christ quand le moment est venu.
Mais continuons à lire ce que Jésus dit par la suite …
17Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. 18Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.19Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. 20Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.
Jésus ne parle plus de votre lumière ici, mais de votre justice. Si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez point dans le royaume des cieux.
La lumière produit des œuvres bonnes qui sont des actes justes dans ce monde.
Mais il va plus loin, votre justice doit surpasser celle des scribes et des pharisiens. Sinon, vous n’entrez pas dans le royaume des cieux.

Quelle était la justice des scribes et des pharisiens?
Les scribes étaient ceux qui étudiaient la loi dans les moindres détails. Ils étaient un peu comme les bollés de la Bible de l’époque. Les gens instruits qui impressionnaient les autres par leur connaissance des Écritures. Et les hommes leur faisaient confiance en pensant qu’eux ils connaissaient. Les pharisiens marchaient main dans la main avec les scribes. Ils étaient ceux qui, sans être prêtres, avaient une grande influence sur le peuple pour leur faire appliquer les interprétations des scribes de la loi. Ils étaient les hommes qui passaient pour pieux, mais leur justice était seulement extérieure en général. Leurs cœurs étaient loin de Dieu.

La connaissance de Dieu qu’avaient les scribes et les pharisiens s’arrêtait à l’intellectuel et à la lettre de la loi. Ainsi, ils interprétaient les commandements de Dieu pour les rendre moins rigides, moins durs. Et les permissions que donnait la loi, ils les étiraient pour que ce soit plus facile de vivre avec la Torah (les cinq premiers livres), qu’ils appelaient un fardeau et un joug.
Par exemple, la loi disait : tu ne commettras pas de meurtre. Les scribes et les pharisiens en restaient là, et la vengeance était alors permise, et les insultes ou d’autres paroles méchantes. Ou la loi disait : Tu aimerais ton prochain. OK disait le scribe intellectuel, mais on peut alors hair son ennemi et l’écoeurer toute sa vie, mais pas le tuer parce que tu ne commettras pas de meurtre dit l’Écriture.
Ou la loi de Dieu disait : tu ne commettras pas d’adultère. Et les pharisiens étaient prêts à lapider une femme qui avait commis l’adultère prise en flagrant délit, mais pour eux tout ce qui venait avant sans passer à l’acte était correct. Ils se limitaient à la pratique extérieure, à l’acte.
Encore, ils étiraient les permissions de la loi, quant au divorce par exemple, la loi permettait le divorce en certains cas, mais eux étiraient cette permission pour inclure n’importe quelle raison que l’homme trouverait indécent chez sa femme.

Évidemment, les scribes et les pharisiens, sans l’Esprit de Dieu et comptant sur leurs forces humaines, réalisaient que la mise en pratique de la loi dans ses moindres détails représentait un fardeau énorme qui écrasait. Mais plutôt que de prier pour que Dieu les aide à mettre en pratique l’esprit de la loi, ils rendaient la loi plus facile à appliquer sans l’aide de Dieu.


Aujourd’hui, le juste c’est celui en qui l’Éternel, le seul vrai juste, habite.


Psaume 12
1(12:1) Au chef des chantres. Sur la harpe à huit cordes. Psaume de David. (12:2) Sauve, Éternel! car les hommes pieux s'en vont, Les fidèles disparaissent parmi les fils de l'homme. 2(12:3) On se dit des faussetés les uns aux autres, On a sur les lèvres des choses flatteuses, On parle avec un coeur double.
· Sauve Éternel = œuvre de délivrance, aide accordée. Pourquoi? La raison suit.
· Il n’y a plus d’hommes pieux. Le vrai peuple de Dieu du temps de David était entouré de corruption. Il y avait comme aujourd’hui des riches qui opprimaient des pauvres ou des beaux parleurs que les foules suivaient en se faisant manger la laine sur le dos. Les hommes et les femmes pieux étaient rares et leurs confessions de foi les amenaient souvent à une souffrance injuste, même au martyr. Et pourtant c’était la meilleure période de l’histoire d’Israël.
· Les hommes pieux disparaissaient. C’est ce que le roi David observait. Un homme pieux signifie ici celui qui est fiable, fidèle, consciencieux; litéralement celui qui est ferme, c-à-d dont la parole et le sens de ses paroles, le message qu’il communique est ferme. On peut donc se fier en celui ou celle qui est pieux et être certain qu’il ne nous decevra pas par ses paroles. Mais les hommes pieux s’en vont. Quelle tragédie!
À l’époque d’Ésaïe voici ce qui se passait : Ésaïe 57.1
o Le juste périt, et nul n'y prend garde; Les gens de bien sont enlevés, et nul ne fait attention que c'est par suite de la malice que le juste est enlevé.
Et à l’époque de Jérémie :
o C'est ici la nation qui n'écoute pas la voix de l'Éternel, son Dieu, Et qui ne veut pas recevoir instruction; La vérité a disparu, elle s'est retirée de leur bouche. Jérémie 7:28
Enfin à l’époque de Michée, le prophète
· L'homme de bien a disparu du pays, Et il n'y a plus de juste parmi les hommes; Ils sont tous en embuscade pour verser le sang, Chacun tend un piège à son frère. Michée 7:2
Est-ce que cela ne ressemble pas un peu à notre propre époque? Les hommes pieux ont disparu.

Pourtant Dien n’a pas changé aujourd’hui. Et il invite encore son peuple dans sa présence glorieuse. Il dit dans Ésaïe 26:
2Ouvrez les portes, Laissez entrer la nation juste et fidèle. 3A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu'il se confie en toi. 4Confiez-vous en l'Éternel à perpétuité, Car l'Éternel, l'Éternel est le rocher des siècles. 5Il a renversé ceux qui habitaient les hauteurs, Il a abaissé la ville superbe; Il l'a abaissée jusqu'à terre, Il lui a fait toucher la poussière. 6Elle est foulée aux pieds, Aux pieds des pauvres, sous les pas des misérables. 7Le chemin du juste est la droiture; Toi qui es juste, tu aplanis le sentier du juste.
(8Aussi nous t'attendons, ô Éternel! sur la voie de tes jugements; Notre âme soupire après ton nom et après ton souvenir. 9Mon âme te désire pendant la nuit, Et mon esprit te cherche au dedans de moi; Car, lorsque tes jugements s'exercent sur la terre, Les habitants du monde apprennent la justice. 10Si l'on fait grâce au méchant, il n'apprend pas la justice, Il se livre au mal dans le pays de la droiture, Et il n'a point égard à la majesté de Dieu. 11Éternel, ta main est puissante: Ils ne l'aperçoivent pas. Ils verront ton zèle pour le peuple, et ils en seront confus; Le feu consumera tes ennemis.)
12Éternel, tu nous donnes la paix; Car tout ce que nous faisons, C'est toi qui l'accomplis pour nous. 13Éternel, notre Dieu, d'autres maîtres que toi ont dominé sur nous; Mais c'est grâce à toi seul que nous invoquons ton nom.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés! Dit Jésus.
Dieu rassasie ceux qui ont faim et soif de vraie justice.

C’est pourquoi nous devons en tant qu’Église renoncer au mensonge et à l’hypocrisie, à la fausse représentation, au cœur double. Il vaut mieux ne rien dire et ne rien paraître, que de dire une demi vérité et communiquer finalement un mensonge.
La Bible dit : C'est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain; car nous sommes membres les uns des autres. Éphésiens 4:25
Si nous marchons par l’Esprit de Dieu, par le moyen de la foi, nous allons renoncer une fois pour toutes à l’utilisation d’un langage flatteur qui vient d’un cœur double. La vérité et le mensonge ne font pas bon ménage. La lumière et les ténèbres ne peuvent pas faire un. Un langage hypocrite déçoit les autres et nous déçoit nous-mêmes finalement. Le fruit d’un tel cœur est toujours destructeur.

Ne nous faisons pas d’illusions. Nous avons tous dans nos cœurs cette plante vénéneuse qu’on appelle hypocrisie. À moins que nous ayons permi au Saint-Esprit de l’arracher du plus profond de nous, comme on arrache une mauvaise herbe et que la racine vient avec. L’Esprit de Dieu fera cela, mais vous devez d’abord recevoir cet Esprit en vous.

3(12:4) Que l'Éternel extermine toutes les lèvres flatteuses, La langue qui discourt avec arrogance, 4(12:5) Ceux qui disent: Nous sommes puissants par notre langue, Nous avons nos lèvres avec nous; Qui serait notre maître? -
Les lèvres flatteuses et celles qui se vantent vont toujours ensemble. C’est un peu comme la lèvre supérieure qui travaille avec la lèvre inférieure pour parler la flatterie ou la vantardise dépendamment des circonstances. Parce que le vantard devient le flatteur quand cela sert ses propres intérêts égoïstes.
Ces beaux-parleurs mettent leur confiance en eux-mêmes et spécialement dans leurs belles paroles. Ils sont souvent intelligents et savent bien comment s’exprimer pour tromper les autres en les abaissant. Ils se croient ainsi au-dessus de tout prenant ainsi la place de Dieu dans la vie des gens.
Mais Dieu ne les laissera pas toujours faire à leur gré tout en opprimant son peuple.
Il vient un temps ou Dieu se lève et parle :
5(12:6) Parce que les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent, Maintenant, dit l'Éternel, je me lève, J'apporte le salut à ceux contre qui l'on souffle. 6(12:7) Les paroles de l'Éternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré.
Pourquoi Dieu se lève-t-il? Parce que les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent.
Qui veut voir Dieu se lever et intervenir dans notre société? Quand et ou le fera-t-il? Là où les malheureux sont opprimés et que les pauvres gémissent. Ou sont les malheureux opprimés et les pauvres gémissant ici à Québec? Dieu se lève encore aujourd’hui. Qui se lèvera avec lui? Il apporte le salut à ceux contre qui l’on souffle. J’aimerais vous suggérer que ce salut n’est pas seulement spirituel, mais dans ce contexte il est d’abord matériel. Il s’agit d’une aide pratique pour rencontrer un besoin concret. Qui se lèvera avec Dieu pour apporter une aide aussi concrète à ceux contre qui l’on souffle?
Allons-y tous ensemble. Tous faisant son pas par la foi. Un petit pas avec Dieu fait des merveilles. Si Dieu est pour vous, qui sera contre vous? Vous n’avez rien à craindre, car vous pouvez être sûr que Dieu sera avec vous dans ce pas de foi pour faire ce que Dieu fait.
APPLICATION : CENTRE-VILLE un bras de l’Église.
Mais attention. Gardons bien à l’esprit les priorités du royaume. C’est Dieu qui se lève, et nous ensuite. Jésus marche en avant et nous le suivons. Toujours. Et chaque pas par la foi. C’est dans la nature du pas de foi : un pas dans la direction d’un Autre, en regardant à un Autre, en fixant nos regards sur Jésus du début à la fin.
Hébreux 12
1Nous donc aussi, puisque nous sommes environnés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau, et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance dans la carrière qui nous est ouverte, 2ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu.
Si nous inversons, ne serait-ce qu’un moment, ces priorités. Et que nous nous retrouvions au devant de Jésus, les besoins vont nous écraser. Nous serons confus. Nous ne verrons plus clair. Rappelons-nous donc qu’il ne s’agit pas d’une œuvre humaine. L’Homme n’est pas le sauveur de l’Homme. Mais Dieu l’est. Dieu secourt l’homme perdu. Dieu se lève. Et nous le suivons dans son œuvre de sauver.
· Jean 5:19
Jésus reprit donc la parole, et leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père; et tout ce que le Père fait, le Fils aussi le fait pareillement.
· Jean 15:5
Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
Ésaïe 33:10
10Maintenant je me lèverai, Dit l'Éternel, Maintenant je serai exalté, Maintenant je serai élevé.
Jusqu’à maintenant on a eu l’impression que l’Éternel était inactif et indifférent, mais maintenant Il se lève et apporte la sécurité à celui qui aspire à la délivrance.
Au verset 7 : Les paroles de l'Éternel sont des paroles pures, c.-à-d. intentionnelles ou voulues, en vue d’être accomplies; elles sont vraies et ne déçoivent pas celui qui se confie en elles étant libres de toute fausseté.
Proverbes 30:5
5Toute parole de Dieu est éprouvée. Il est un bouclier pour ceux qui cherchent en lui un refuge.
Psaume 119:140
140Ta parole est entièrement éprouvée, Et ton serviteur l'aime.
L’argent dans la Bible est l’emblème de tout ce qui est précieux et pur. Sept fois épuré, c.-à-d. pur à la perfection, sans aucune impureté.
7(12:8) Toi, Éternel! tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais. 8(12:9) Les méchants se promènent de toutes parts, Quand la bassesse règne parmi les fils de l'homme.
Basé sur la parole exprimée de l’Éternel, le psaume clôt par un espoir consolateur pour le peuple fidèle à l’alliance.
L’Éternel préservera pour toujours son peuple fidèle. L’oppression ressentie ne produira pas une dépression profonde chez le croyant, parce que Dieu leur donnera la force de l’endurer.

© Copyright EACMSF. Tous droits réservés