Aux pieds du Maître 2016 : semaine 3 (du 18 au 24 janvier)

Aux pieds du Maître 2016 : semaine 3 (du 18 au 24 janvier)

1. Lecture du texte : Jean 17.1-15; Psaume 50.16-23
2. Méditation :
Pour nous qui croyons en Jésus comme le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs, nous avons parfois tendance à croire que Dieu est un peu comme ces gens extraordinaires de notre monde, seulement beaucoup plus intelligent, doué, puissant.



Mais si Dieu est comme ces stars, pourquoi n’agit-il pas comme eux? Pourquoi laisse-t-il son nom être blasphémé à tous les jours, même par des enfants. Pourquoi Dieu ne réagit-il pas, lui? Pourquoi ne s’impose-t-il pas dans ce monde qui le méprise, et se convainc même qu’il n’existe pas. Pourquoi ce silence depuis des siècles? Est-ce un manque de courage? Dieu est-il un lâche? Est-ce un manque d’amour? Dieu est-il indifférent, froid comme du marbre? Sinon, qu’est-ce que c’est alors? Comment expliquer cela?



«Tu t’es imaginé que je te ressemblais», dit Dieu à son peuple rebelle (Psaume 50.21)



Parce que Dieu ne semble rien dire, ni rien faire devant le mal que l’homme commet, l’homme s’imagine que Dieu est comme lui, qu’il ferme parfois les yeux sur l’injustice, qu’il fait du parti-pris, qu’il est de leur bord en quelque sorte. Alors l’homme méprise Dieu naturellement et continue dans le mal que son cœur désire commettre... tout naturellement.



Application: Comment imagines-tu Dieu? Prenons le temps de réfléchir à cette question. Qu’est Dieu dans ton esprit? La Perfection de tout ce que tu connais?



Dieu parle à la terre entière quand il dit dans le Psaume 46 :

«Arrêtez, et sachez que je suis Dieu!

Je domine sur les nations, je domine sur la terre.» Psaume 46.11





Quand Jésus a enseigné ses disciples à prier, il leur a dit : «Quand vous priez, dites: ‘[Notre] Père [céleste]! Que la sainteté de ton nom soit respectée. » Luc 11.2



La première chose que nous devons demander à Dieu, notre Père céleste, c’est que son nom soit sanctifié, mis à part, traité avec respect sur la terre comme il l’est au ciel.

Or son Nom dans la Bible c’est beaucoup plus que les quatre lettres qui forment le mot D-I-E-U. Le nom de Dieu fait référence aussi à la personne même de Dieu, à Dieu lui-même.

Si Jésus nous demande de prier que la sainteté du nom du Père céleste soit respectée sur la terre c’est pour dire que la connaissance de Dieu est à la base de tout dans nos vies. Il n’y a rien de plus important. Nous devons connaître Dieu; c’est la base même de notre vie. Jésus a dit :



Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé (Jean 17.3)



Mais, à bien des égards, ce Dieu n’est pas comme nous; il ne nous ressemble pas. Cela explique, en partie du moins, pourquoi nous ne comprenons pas ce que Dieu fait parfois, et pourquoi son action nous surprend très souvent.



Mais Jésus veut toutefois que Dieu son Père soit connu et reconnu pour ce qu’Il est au juste. Car le plus nous connaissons Dieu, le plus nous vivons, et le plus nous adorons avec reconnaissance ce Dieu qui s’est fait notre Père céleste.



Or c’est la Bible seule qui nous fait connaitre Dieu tel qu’il est. La Bible révèle que Dieu est qualitativement, c’est-à-dire dans l’essence même de son être divin, totalement différent de nous. La Bible met en lumière qu’il existe une distance infinie entre Dieu et nous, incluant tout ce qu’Il a créé. Selon la révélation que Dieu a fait de Lui-même par ses prophètes et finalement par son Fils unique Jésus-Christ, Dieu est le Tout-Autre, qui ne peut qu’être adoré et servi humblement par ses créatures que nous sommes.

C’est pourquoi, le plus nous connaissons Dieu, le plus nous l’adorons.



Alors qui est Dieu selon la Bible et en quoi Dieu est-Il différent de nous?



C'est moi, moi seul qui suis l'Éternel,

et il n'y a aucun sauveur en dehors de moi. Ésaïe 43.11



Dans ce texte, vous avez remarqué, Dieu se révèle comme l’Éternel. Traduisant le mot hébreu qui signifie en essence : Je suis.

Dieu dit : C'est moi, moi seul qui suis l'Éternel.



En ce sens, Dieu est totalement différent de nous et de toute sa création.

Il n’y a jamais eu quelque chose avant Dieu, et il n’y aura jamais rien après Dieu. Cette question ne se pose même pas. Dieu a créé l’espace et le temps. Il n’habite donc pas dans un espace au ciel et il n’existe pas dans le temps. Cela nous dépasse, mais Dieu est éternel, nous croyons ... et nous adorons.



Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'je suis' m'a envoyé vers vous.

Exode 3:14



Moïse a écrit une prière qui se retrouve au Psaume 90. Il dit :
2 Avant que les montagnes soient nées,

avant que tu aies créé la terre et le monde,

d’éternité en éternité tu es Dieu.

(...) 4 car *1000 ans sont à tes yeux

comme la journée d’hier: elle passe

comme le quart de la nuit.



Dieu a tout créé à partir de rien. Sa parole a tout créé par la puissance de son souffle.

Toute la création de Dieu, incluant la matière, a un commencement dans le temps, mais Dieu seul est éternel.

En cela Dieu est différent de toute sa création, et de nous en particulier.



Dans Ésaïe 40 (v.28), nous lisons que l’Éternel Dieu ne se fatigue pas, il ne s’épuise pas. Son intelligence est impénétrable.

Dieu ne vieillit pas.



Parfois nous avons en tête ces images de Dieu le Père comme un vieil homme avec une belle barbe blanche. Mais en fait, Dieu ne vieillit pas et ne rajeunit pas non plus. Dieu ne change pas.



Dieu seul est immuable

Le mot immuable signifie «qui ne change pas». Dieu seul ne change pas dans son être. Il n’est pas comme nous.

Dieu n'évolue pas dans le temps; il ne s'améliore pas, ni ne se détériore. Il reste le même. C’est pour cela que nous pouvons avoir l’assurance que Dieu est toujours fidèle (Malachie 3.6).



Dans le contexte de la désobéissance infidèle du peuple concernant les dîmes et les offrandes, Dieu dit dans Malachie 3 :



Je suis l'Éternel, je ne change pas,

et vous, descendants de Jacob, vous n'avez pas été détruits.



Parce que Dieu est ce qu’Il est depuis toute éternité, il ne détruit pas son peuple infidèle et désobéissant, bien qu’il lui fasse des reproches et exerce son jugement sur lui en toute justice.



Ainsi Dieu dit à son peuple :



7 Dès l’époque de vos ancêtres, vous vous êtes écartés de mes prescriptions,

vous ne les avez pas respectées.

Revenez à moi, et je reviendrai à vous, dit l'Éternel, le maître de l’univers.

Et vous dites: «En quoi devons-nous revenir?»



Remarquons que c’est toujours nous, son peuple, qui nous écartons de ce que Dieu nous dit dans sa Parole; nous ne respectons pas toujours la loi de Dieu.

Pourquoi, parce que nous sommes influençables et changeants, et même infidèles parfois. Il faut bien le reconnaitre et nous en confesser devant Dieu.

Notre nature faible et changeante, qui glisse facilement dans la tentation, est une autre bonne raison de lire l’Écriture Sainte régulièrement, sinon à tous les jours comme nous mangeons de la nourriture.



Car dans l’Écriture, Dieu nous appelle constamment à revenir à lui. Et si nous revenons à Lui, il reviendra toujours à nous. Pourquoi? Parce que l’Éternel, le maître de l’univers, ne change pas.



En ce sens, Dieu n’est pas comme nous.



Paul disait à son disciple Timothée :



Cette parole est certaine: si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui; si nous persévérons, nous règnerons aussi avec lui; si nous le renions, lui aussi nous reniera; si nous sommes infidèles, lui reste fidèle, [car] il ne peut se renier lui-même. 2 Timothée 2.11-13



Dieu ne connaît ni même une ombre de changement dans son être.



Toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation. Jacques 1:17



Cependant vous avez peut-être lu dans l'Écriture que Dieu change d'intention ou se repent parfois. Est-ce qu’on peut dire qu’il est changeant alors? Non, Dieu ne change pas dans son être, mais il s'agit toujours d'un changement au niveau de son juste jugement sur sa créature qui elle change d'attitude face à Dieu. Ninive en est un exemple.



Quand Dieu vit que le peuple de Ninive, qui s’appelle Mossoul en Irak aujourd’hui, a changé d’attitude face à Dieu, il n’a pas détruit Ninive.

Il est écrit :



Dieu vit ce qu’ils faisaient, il vit qu'ils renonçaient à leur mauvaise conduite. Alors Dieu regretta le mal dont il les avait menacés et ne le fit pas. (Jonas 3.10).



Dieu ne change pas dans son être. Il bénit l’obéissance et la foi et punit la désobéissance. C’est vrai pour tous les hommes. Dieu est immuable.


Application: Comment imaginer Dieu? La Perfection de tout ce que nous connaissons? Non. Il est la Perfection de tout ce qu’Il révèle être dans l’Écriture, la Perfection de ce que nous connaissons et de ce que nous ne connaissons pas!


Le plus nous connaissons Dieu, le plus nous L’adorons dans notre cœur, Lui l’Éternel qui ne change pas!

Fri 22 Jan 2016, 15:39pm

Dire à un ami | Imprimer | 0 Commentaire(s)

Si vous aimez ce blog ajoutez le à votre bookmark:
Google: Aux pieds du Maître 2016 : semaine 3 (du 18 au 24 janvier)

0 Commentaire(s)

Il n'y a pas de commentaire pour ce blog.

Ajouter un commentaire