Aux pieds du Maître 2016 : semaine 12 (du 20 au 26 mars)

Aux pieds du Maître 2016 : semaine 12 (du 20 au 26 mars)

1. Lecture du texte : Jean 12.9-26; Ésaïe 42.1-13

2. Méditation :

La parole de Dieu, Jésus-Christ, a le pouvoir de nous transformer en géants spirituels, si nous mourons à notre petit nous-mêmes et nos péchés.



Jésus a dit dans Jean 12.24-26:



En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul; mais s'il meurt, il porte beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perdra et celui qui déteste sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. Si quelqu'un me sert, qu'il me suive, et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.



Qu’est-ce que cela veut dire?

De quel type de mort Jésus parle-t-il? La mort physique?

Non, puisqu’il parle d’aimer sa vie ou de détester sa vie. Alors qu’est-ce qui doit mourir en moi pour que je ne reste pas seul, mais que je porte beaucoup de fruit jusque dans la vie éternelle?

Que signifie aimer SA vie et détester SA vie dans ce passage?



Jésus parle ici de transformation. Jésus annonce sa mort ici. Il a fallu que Jésus lui-même meure dans son corps humain, en devenant péché pour nous et en réglant ainsi le problème #1 de l’homme pécheur, et ce une fois pour toutes, pour permettre à l’Esprit transformateur de Dieu d’être planté en quiconque met sa foi en Jésus.

Puisque Jésus est mort et ressuscité, il porte beaucoup de fruit dans la vie de millions qui ont reçu son Esprit transformateur.



Avons-nous reçu l’Esprit de Dieu par la foi en Jésus-Christ? Alors pour que l’Esprit de Dieu nous transforme nous devons aussi mourir à nous-mêmes, mourir à une vie non transformée, mourir à une philosophie de vie qui n’est pas celle de Jésus-Christ, mourir à des habitudes contraires à la Parole de Dieu, mourir à garder le contrôle sur notre vie, notre temps, notre argent. Mourir à SA vie.

Il faut en arriver à détester SA vie non transformée. En avoir une « écoeurite aigüe », comme on dit, parce qu’aimer SA vie est l’obstacle #1 à notre transformation à l’image de Jésus.



Jésus parle de transformation. Le grain de blé doit abandonner son droit de demeurer un grain de blé. Il ne peut pas être grain de blé et séquoia géant en même temps. Il a un choix à faire. S’il refuse de faire confiance à la Vie transformatrice du Dieu infini, il reste seul et ne change rien au paysage, mais s’il meurt il porte beaucoup de fruit.



Dans le livre Tout pour qu’il règne, Oswald Chambers écrit:





Avons-nous été réduits à rien ?

Nous avons été ensevelis avec Lui..., afin que... nous aussi nous puissions vivre d'une vie nouvelle, et marcher en avant. (Romains 6:4)

---------------------------------------------------------------------- ----------

Il est impossible d'entrer dans la voie de la sanctification totale sans que notre moi, notre "vieil homme" soit dûment enseveli. Tant que nous n'avons pas été réduits à rien, la sanctification n'est qu'un rêve, Il nous faut mourir, d'une mort où l'on ressuscite, pour vivre de la vie de Jésus, de la vie que rien ne peut détruire ; de la vie où l'on est un avec Dieu, où l'on a un seul but : être témoin de Dieu.

En êtes-vous là réellement, et non pas seulement en imagination ? Pour être enseveli, il ne s'agit pas de se monter la tête, il s'agit de cesser de vivre. Acceptez-vous ce que Dieu vous demande, de cesser d'être le chrétien consciencieux et appliqué que vous avez été jusqu'ici ? Nous louvoyons autour du cimetière, mais nous refusons d'y entrer. Pourtant ce qu'il nous faut, c'est être baptisés, c'est-à-dire plongés dans la mort du Christ.

Encore une fois, en êtes-vous là ? Ou bien, à l'égard de la vie de votre âme, continuerez-vous à jouer la comédie ? Pouvez-vous dire, en regardant en arrière ; pouvez-vous dire, avec une très douce, très apaisante, avec une immense reconnaissance : "Tel jour, je suis mort à moi-même et j'ai fait ma paix avec Dieu ?" Si vous ne l'avez pas fait encore, ne voulez-vous pas le faire aujourd'hui ? Cela dépend uniquement de vous.


Soyons transformés par Jésus, par son Esprit et Sa parole.



Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12.2



C’est la transformation par la Parole de Dieu.



Nous tous qui, sans voile sur le visage, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés à son image, de gloire en gloire, par l'Esprit du Seigneur. 2 cor. 3.18



C’est la transformation par l’Esprit de Dieu.



Soyons transformés en abandonnant nos vies à Jésus. Et comme le grain de séquoia qui s’abandonne pour germer et devenir un arbre géant, laissons l’Esprit nous transformer par sa parole douce et humble, mais ferme et persévérante.

Sun 20 Mar 2016, 22:19pm

Dire à un ami | Imprimer | 0 Commentaire(s)

Si vous aimez ce blog ajoutez le à votre bookmark:
Google: Aux pieds du Maître 2016 : semaine 12 (du 20 au 26 mars)

0 Commentaire(s)

Il n'y a pas de commentaire pour ce blog.

Ajouter un commentaire