Aux pieds du Maître 2016 : semaine 44 (du 7 au 13 novembre 2016)

Aux pieds du Maître 2016 : semaine 44 (du 7 au 13 novembre 2016)

1. Lecture des textes : Luc 8.1-21
2. Méditation :


Qu’écoutez-vous?

Qu’écoutons-nous vraiment? Où va notre écoute? Il y a beaucoup de voix autour de nous et en nous, de nombreuses voix qui demandent notre attention; à qui vais-je ouvrir l’oreille et à qui vais-je fermer l’oreille?



Cela dépendra de mes vraies priorités.



Mes priorités profondes déterminent mon écoute. J’écoute ce que je trouve important, ce qui répond à un besoin chez moi. Mon écoute révèle mes priorités.



Si mon travail est tout qui compte pour moi, je vais constamment y penser et être à l’écoute intérieure de ce qui contribue à ma définition du succès au travail.

Si ma relation avec Dieu est ma priorité, je serai à l’écoute de sa parole dans la Bible que je vais méditer souvent et aussi à l’écoute de son Esprit qui intervient dans mes circonstances et me fait des “clins d’œil,” comme on dit.

Si ma relation avec mon épouse est une priorité importante, je serai à l’écoute de ses besoins physiques, émotionnels et spirituels. Je serai sensible à ce qui est important pour elle, ce qui touche vraiment son cœur, et j’agirai et ferai tout ce que je peux pour la rendre la plus heureuse possible.

Si partager ma foi en vue du salut des autres est une priorité je prendrai les occasions que Dieu me donne pour le faire. Et encore là l’écoute de l’autre vient avant que ce que je pourrais lui dire.



Aujourd’hui je nous invite tous à apprendre à écouter avant de parler, et ce dans tous les domaines de la vie. Car l’impact de nos paroles dépend directement de notre écoute attentive et sensible de la personne qui est devant nous.



Celui qui répond avant d'avoir écouté fait un acte de folie et se couvre de honte. Prov. 18.13



L’importance de bien écouter s’applique non seulement à l’évangélisation, mais à tous les domaines : dans le couple, la famille, au travail, à l’école, bref dans toutes les relations.



Et Jésus l’a résumé ainsi :



Faites donc bien attention à la manière dont vous écoutez, car on donnera à celui qui a, mais à celui qui n'a pas on enlèvera même ce qu'il croit avoir.



Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne je ne veux pas être bercé d’illusions. Je veux vraiment posséder ce qui contribue à ma joie et à ma paix profondes et voir le Seigneur y ajouter, plutôt que de me faire enlever ce que je crois avoir. C’est vrai dans tous les domaines, mais surtout dans le domaine qui touche l’éternité.



Qu’est-ce qui est le plus important dans la vie chrétienne?



1. La relation avec Dieu «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée. » Mat. 22.37

2. La relation avec l’épouse (l’époux) *C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et ils ne feront qu’un. Gen. 2.24

3. La relation avec les enfants s’ils sont mineurs. Vous enseignerez (mes commandements) à vos enfants et vous leur en parlerez quand tu seras chez toi, quand tu seras en voyage, quand tu te coucheras et quand tu te lèveras. Deut. 11.18-19

4. La relation avec l’Église dans le service chrétien. Il faut qu'il dirige bien sa propre maison et qu'il tienne ses enfants dans la soumission et un entier respect. En effet, si quelqu'un ne sait pas diriger sa propre maison, comment prendra-t-il soin de l'Église de Dieu? 1 Tim. 3.4-5 Le service chrétien découle de notre service à la maison et non le contraire.

5. La relation avec la famille élargie et les amis. Et toute personne qui aura quitté à cause de moi ses maisons ou ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants ou ses terres, recevra le centuple et héritera de la vie éternelle. Mat. 19.29

6. La relation avec son travail. Mais nous vous encourageons, frères et sœurs, à progresser encore, 11 à vous efforcer de vivre en paix, à vous occuper de vos propres affaires et à travailler de vos mains, comme nous vous l'avons recommandé. 12 Ainsi votre conduite sera honorable aux yeux des gens de l’extérieur et vous ne serez dépendants de personne. 1 Thes. 4.11-12



Telles ne sont pas les priorités du monde dans lequel nous vivons. Elles ressemblent plutôt à ceci:



La relation avec son travail

La relation avec les loisirs, les sports, passe-temps …

La relation avec la famille élargie et les amis.

La relation avec les enfants s’ils sont mineurs.

La relation avec l’épouse (l’époux)

La relation avec l’Église dans le service chrétien ???

La relation avec Dieu



Savoir cela et même être d’accord à 100% avec cet ordre de priorités ne changera rien dans nos vies, sauf si nous agissons, passons à l’action, en suivant des principes clairs :



1. Si nous voulons améliorer la qualité de nos relations, cela dépend de nous avec l’aide de Dieu et non des autres;

2. Nous devons décider d’y mettre du temps et des efforts;

3. Nous devons nous pardonner nous-même pour avoir désobéi à la Parole et pardonner aux autres leurs dettes envers nous;

4. Nous devons prendre conscience que notre perspective des choses n’est pas tout le portrait de la réalité, mais seulement ma perspective.

5. Nous devons nous engager à 100% en comptant sur Dieu.



Seigneur, ouvre nos oreilles pour que nous sachions écouter avant de parler. Transforme nos vies encore cette semaine, en commençant par notre relation avec toi.



Sun 6 Nov 2016, 20:48pm

Dire à un ami | Imprimer | 0 Commentaire(s)

Si vous aimez ce blog ajoutez le à votre bookmark:
Google: Aux pieds du Maître 2016 : semaine 44 (du 7 au 13 novembre 2016)

0 Commentaire(s)

Il n'y a pas de commentaire pour ce blog.

Ajouter un commentaire