Évangile selon Jean 1.6-8

Évangile selon Jean 1.6-8
La Parole et Jean-Baptiste
INTRODUCTION
Casse-croûte Chez Baptiste!
Un prénom, mais dans la Bible Jean-Baptiste indique sa fonction : baptiser. Jean le Baptiseur.
PHRASE DE TRANSITION
Jean le baptiseur est venu pour pointer les hommes vers Christ.
Affiche one way
Mais Jean le baptiseur, appelé le plus grand des prophètes de l’Ancien Testament par Jésus (Mat. 11.11), avait fait une si grande impression sur le peuple en attente du Messie que tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n’était pas le Christ (Luc 3.15). Jean était si populaire que certains de ses disciples en sont devenus ses missionnaires, allant baptiser des Juifs jusqu’à Éphèse, située à 1 800 km de Jérusalem (Actes 19.3). En fait, c’est à Éphèse qu’Aquilas et Priscille ont entendu le grand enseignant Apollos, un homme éloquent et versé dans les Écritures, mais qui ne connaissait que le baptême de Jean (Actes 18.25).
Avec une telle réputation, on peut alors comprendre que lorsqu’est apparu le charpentier de Nazareth, Jésus, la transition ne s’est pas faite facilement pour des disciples de Jean. Certains des disciples de Jean, dont Pierre, Jean, Jacques, et j’en passe, ont quitté Jean Baptiste pour suivre Jésus, mais la majorité ne l’ont pas suivi et une rivalité « Jean Baptiste ou Jésus » a pris naissance dans les cœurs de plusieurs des disciples. Et cette rivalité dans le cœur de certains disciples de Jean s’est manifestée dès le début du ministère public de Jésus. Un jour, exaspérés, des disciples de Jean lui parlent de Jésus, vu comme la compétition. Ils disent : «Maître, celui qui était avec toi de l'autre côté du Jourdain et à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont vers lui.» Jean 3.26
Et même si Jean le baptiseur leur a clairement répondu qu’il n’était pas le Messie (le Sauveur du Monde), et qu’il était venu simplement comme précurseur, c’est-à-dire envoyé de Dieu devant le Christ (un peu comme des trompettistes annonçaient la venue du roi dans une ville au Moyen-Âge), il semble que cela ne rentrait pas dans leurs têtes. Ils continuaient à voir Jean comme plus important que Jésus et ils refusaient de suivre Jésus.
Application … Nous courons tous le danger de tomber dans le même piège que ces disciples de Jean qui gardaient leurs yeux sur le plus grand des prophètes qui les impressionnait par son message, plutôt que de l’écouter et de se détourner du baptiste pour regarder à Jésus et suivre Jésus. Une affiche qui nous pointe le chemin n’est pas faite pour être contemplée mais suivie. Aujourd’hui, les pasteurs, les évangélistes, les enseignants instruits dans l’Écriture sont tous des instruments dans les mains de Dieu pour nous indiquer le chemin vers Jésus. Évidemment, nous pouvons apprécier l’enseignement de ces hommes de Dieu, mais ne soyons pas stupides, désobéissants et infidèles en les contemplant, eux, pendant qu’ils nous pointent tous vers Jésus. Les bons pasteurs, évangélistes et enseignants agissent comme Jean Baptiste en pointant les hommes vers Jésus et non vers eux-mêmes, leurs églises ou leurs ministères ou leurs organisations. Attention! Notons bien l’exemple de Jean Baptiste. Prenons garde à tout enseignement, qui peut être arrosé de versets bibliques ou non, qui ne nous guide pas vers Jésus seul pour nous sauver, car c’est Jésus seul qui peut nous sauver de tous nos péchés et nos difficultés. C’est Jésus seul que nous sommes appelés à servir et à adorer là où Dieu nous place et nous envoie. Si vous respectez mon enseignement vous ferez ce que je vous dis de faire, et je dis à tous : Allons à Jésus seul, à sa croix, sa résurrection, son ascension pour connaitre la vie nouvelle et abondante sur la terre.
6 Il y eut un homme envoyé par Dieu; son nom était Jean.
Remarquez comme l’expression « Il y eut un homme » est placée en contraste avec Jésus lorsqu’au verset 2 il est écrit que la Parole « était au commencement avec Dieu ». La Parole était depuis toujours, mais Jean est venu à l’existence … quelques mois avant la naissance de Jésus en fait.
Jean a rendu témoignage à Jésus et s'est écrié: «C'est celui à propos duquel j'ai dit: ‘Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.’» (1.15);
Le contraste est souligné encore plus fort lorsque Jean Baptiste est décrit comme un homme tandis que Jésus est décrit comme la Parole.
Ce qu’il faut comprendre ici est très simple : Jean est de loin inférieur à Jésus.
Application … Il y a une nuance importante à comprendre entre le mot être et le mot exister. Parfois on fait signifier au mot exister la même chose qu'au mot être, et parfois au mot être la même chose qu'au mot exister. Mais à la racine, le mot exister signifie par lui-même qu'une chose a une consistance à partir d'autre chose. (d’où le préfixe ex, qui signifie littéralement Hors de, comme dans le mot extérieur, exit). Selon la Bible, tout existe « hors de » la Parole de Dieu, mais il est plus juste de dire que Dieu EST plutôt qu’il existe, parce que Dieu EST ÉTERNEL.
C’est cette nuance qui nous pousse, entre autres, à l’adoration de Dieu. Dieu n’est pas comme la création qui existe hors de lui, par Sa parole, dans la puissance de son Esprit. Dieu, même s’il est invisible, est d’une réalité plus grande, plus fiable et solide que tout ce qui existe et que nous voyons. Dieu EST!
Ici, Jean contraste donc Jésus avec Jean Baptiste. Jésus, la Parole, était Dieu mais Jean-Baptiste est un homme venu à l’existence.
Cela peut alors nous aider à mieux comprendre la réaction de Jean Baptiste qui s’opposait à Jésus quand il est venu recevoir son baptême. Jean dit à Jésus : «C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens vers moi?» (Matthieu 3:14)
Jean voyait Jésus comme son supérieur et de loin son supérieur. Il dira alors aux foules qui étaient attachées à ses paroles «Moi, je vous baptise d'eau; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de détacher la courroie de ses sandales. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. »
Bien que Jésus est clairement présenté comme supérieur à Jean Baptiste, il reste que Jean-Baptiste n’était pas un 2 de pique, mais il était en quelque sorte le roi de tous les prophètes avant Jésus.
Jean a été envoyé par nul autre que Dieu Lui-même. Sa mission n’était pas de lui-même ou d’un autre homme ou d’une classe de prêtres. Sa mission venait directement de Dieu. C’est Dieu qui a envoyé Jean. Et sa vie l’a démontré.
Application … nous devons tous prendre garde aujourd’hui à ceux qui se disent envoyés de Dieu, ou qui entendent Dieu leur parler pour vous dire que vous devriez faire ceci ou cela. Nous reconnaissons les vrais prophètes à leurs fruits et non à leurs paroles, ni à leurs miracles. Dans leur présence sentons-nous dans notre cœur le fruit de l'Esprit qui est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi? Et surtout, avons-nous l’impression qu’ils s’effacent pour donner toute la place à Jésus, comme Jean Baptiste qui pointait vers Jésus? Restons-nous avec un goût grandissant pour la Parole de Dieu et un désir plus grand de connaitre et vivre la parole de Dieu? Faisons donc bien attention. Ne nous laissons pas facilement impressionner par les paroles de ceux qui se disent prophètes mais dont leurs vies communiquent tout le contraire. Soyons vigilants et prudents.
7 Il vint comme témoin, pour rendre témoignage à la lumière afin que tous croient par lui.
Selon ce texte, pourquoi Jean-Baptiste est-il venu? Pour quoi faire Dieu l’a-t-il envoyé? Pour témoigner. Le job de Jean Baptiste était de rendre témoignage. C’est répété ici. Attention! Jean est venu pour témoigner et non pas tant pour baptiser; témoigner, telle était la vraie mission de Jean Baptiste le cousin de Jésus. Dans cet évangile, on ne parle même pas de Jean Baptiste qui baptise Jésus. Pourtant il y a plein de références concernant son TÉMOIGNAGE en lien avec Jésus le Christ. Témoigner, voilà sa mission selon cet évangile; c’est plus important que prêcher la repentance et baptiser.
Voici quelques exemples puisés dans l’Évangile selon Jean :
Jean-Baptiste vint …
pour rendre témoignage à la lumière afin que tous croient par lui. (1.7, 8);
Jean a rendu témoignage à Jésus et s'est écrié: «C'est celui à propos duquel j'ai dit: ‘Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.’» (1.15);
Voici le témoignage de Jean lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des Lévites pour lui demander: «Toi, qui es-tu?» (1.19) (et le témoignage de Jean est décrit dans le texte qui suit … je suis la voix qui crie dans le désert, etc.)
Jean rendit aussi ce témoignage: «J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui. (1:32);
Et moi, j'ai vu et j'atteste qu'il est le Fils de Dieu.» (1:34);
Et Jésus a dit aux Juifs concernant Jean-Baptiste :
Vous avez envoyé une délégation vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité. (5:33)
Témoigner est un aspect très important de la vie humaine. Au palais de justice, le juge appelle des témoins à dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Les compagnies d’assurances veulent aussi entendre les faits, la vérité. Pourquoi? Parce que le témoignage de plusieurs établit et confirme la vérité.
Et pour que les gens croient et en soient convaincus, ils ont besoin de plusieurs confirmations concernant la vérité.
Dans l’Évangile selon Jean il y en a sept qui rendent témoignage à Jésus :
Dieu, le Père, le Fils, et le Saint-Esprit (5.31-37; 8.18; 15.26). Les œuvres de Jésus (5.36) ainsi que l’Écriture sainte (5.39), Jean-Baptiste et une variété de témoins humains, comme les disciples (15.27), la Samaritaine (4.39), et la multitude lors de la résurrection de Lazare (12.17).
Le témoignage concernant Jésus est une affaire très sérieuse. Car le témoignage donne du poids à la foi en Jésus. LE TÉMOIGNAGE établit et confirme la vérité dans l’esprit des gens. Votre témoignage concernant Jésus est important dans le monde confus parce qu’il a perdu ses repères aujourd’hui.
Le témoignage établit et confirme la vérité, mais il fait plus encore. Le témoignage engage un homme.
Il m’est arrivé une fois dans le passé de contester une contravention au poste de police devant un juge. Quand je me suis tenu devant le juge pour témoigner de la vérité dans la situation désagréable dans laquelle je m’étais retrouver pour me voir à la fin me faire donner une contravention, je n’étais plus neutre. Vous pouvez être sûr qu’avec mon témoignage, je n’étais plus neutre. J’étais engagé à dire les faits tels que je les avais vus et vécus. Et quand l’avocat de l’agent de police qui m’avait donné une contravention m’a questionné, il a fallu que je me concentre pour dire seulement les faits, la vérité, toute la vérité, et la réalité telle que je l’avais vécue.
Il en va de même avec notre témoignage pour Christ, le Sauveur.
Témoigner de Christ, c’est s’engager. Nous ne restons pas neutres quand nous témoignons. Au contraire nous nous engageons activement envers Jésus. C’est peut-être une raison pourquoi nous trouvons cela si difficile – notre paresse et lâcheté naturelles nous bloquent. Nous avons peur de la réaction des autres ou de ne pas être à la hauteur pour répondre aux questions. Que le Saint-Esprit vienne avec sa dynamite faire exploser notre lâcheté, nos peurs et nos hésitations naturelles! Mais sachons-le. Quand nous témoignons, nous ne restons pas neutres; nous nous engageons, nous nous mouillons comme on dit. Mais Dieu Lui-même s’est déjà engagé en rendant témoignage au Fils de plusieurs manières. Et le témoignage de Dieu est le plus convaincant et le plus important. Les œuvres de Jésus, ses paroles, sa vie sans péché, sa mort et sa résurrection, voilà le témoignage qui parle le plus fort aujourd’hui.
Jean-Baptiste vint comme témoin (…) afin que tous croient par lui.
Application … Qu’en est-il de notre témoignage au sujet de Jésus? Est-ce que d’autres sont invités à croire par nous?
D’abord, sommes-nous venus à Jésus de tout notre cœur? L’avons-nous reçu en nous pour être un avec lui et faire partie de ses disciples? Si oui, alors Jésus nous dit : Tout comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie.» Avec l’assurance de sa protection et de son onction, Jésus nous envoie comme ses témoins là où il nous plante pour rendre témoignage de Lui. Il nous promet : Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins (Actes 1.8).
Est-ce que Jésus est vivant et à l’œuvre en vous et en moi? Si oui, ouvrons la bouche, témoignons de Lui, de son œuvre et ses paroles de vie à tous ceux qui veulent bien l’entendre ou qui nous demandent raison de l’espérance qui est en nous. Rendons témoignage des faits, comme Jean-Baptiste, et pas seulement de nos expériences, nos impressions ou de nos émotions. Nous sommes tous appelés à être témoins de Jésus, de son amour et de sa justice, de la manière dont il opère par la prière et la foi. Témoignons de Jésus, Jésus, Jésus!
JB n'était pas la lumière, mais il vint pour rendre témoignage à la lumière.
NOTES
6 Il y eut un homme envoyé par Dieu; son nom était Jean.
3 A cette époque-là parut Jean-Baptiste, qui prêchait dans le désert de Judée. Matthieu 3:1
13 Alors Jésus vint de la Galilée jusqu’au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui, 14 mais Jean s'y opposait en disant: «C'est moi qui ai besoin d'être baptisé par toi, et c'est toi qui viens vers moi?» Matthieu 3:13-14
7 Comme ils s'en allaient, Jésus se mit à dire à la foule au sujet de Jean: «Qu'êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité par le vent? 8 Mais qu'êtes-vous allés voir? Un homme habillé de [tenues] élégantes? Ceux qui portent des tenues élégantes sont dans les maisons des rois. 9 Qu'êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, je vous le dis, et plus qu'un prophète, 10 [car] c'est celui à propos duquel il est écrit: Voici, j'envoie mon messager devant toi pour te préparer le chemin.[c]
11 »Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'est venu personne de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. 12 Depuis l’époque de Jean-Baptiste jusqu'à présent, le royaume des cieux est assailli avec force, et des violents s'en emparent. 13 En effet, tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu'à Jean. 14 Si vous voulez bien l’accepter, c'est lui l'Elie qui devait venir[d]. Matthieu 11:2-14
Naissance de Jean-Baptiste
13 Mais l'ange lui dit: «N’aie pas peur, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth te donnera un fils et tu l'appelleras Jean. Luc 1:13
57 Le moment où Elisabeth devait accoucher arriva et elle mit au monde un fils. 58 Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait fait preuve d’une grande bonté envers elle, et ils se réjouirent avec elle. 59 Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l'enfant. Ils voulaient l’appeler Zacharie, d’après le nom de son père, 60 mais sa mère prit la parole et dit: «Non, il sera appelé Jean.» 61 Ils lui dirent: «Il n'y a dans ta parenté personne qui porte ce nom» 62 et ils firent des signes à son père pour savoir comment il voulait qu'on l'appelle. 63 Zacharie demanda une tablette et il écrivit: «Son nom est Jean.» Tous furent dans l'étonnement. 64 Immédiatement sa bouche s'ouvrit, sa langue se délia, et il parlait et bénissait Dieu. 65 La crainte s'empara de tous les habitants des environs, et dans toute la région montagneuse de Judée on s'entretenait de tous ces événements. 66 Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur cœur, et ils disaient: «Que sera donc cet enfant?» Et [en effet] la main du Seigneur était avec lui. Luc 1:57-66
Luc 3:2-19Segond 21 (SG21)
2 et Anne et Caïphe étaient grands-prêtres. C'est alors que la parole de Dieu fut adressée à Jean, fils de Zacharie, dans le désert, 3 et Jean parcourut toute la région du Jourdain; il prêchait le baptême de repentance[a] pour le pardon des péchés, 4 conformément à ce qui est écrit dans le livre des paroles du prophète Esaïe: C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.’ 5 Toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline seront abaissées; ce qui est tortueux sera redressé et les chemins rocailleux seront aplanis. 6 Et tout homme verra le salut de Dieu.[b]
7 Il disait donc aux foules qui venaient se faire baptiser par lui: «Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir? 8 Produisez donc des fruits qui confirment votre changement d’attitude et ne vous mettez pas à dire en vous-mêmes: ‘Nous avons Abraham pour ancêtre!’ En effet, je vous déclare que de ces pierres Dieu peut faire naître des descendants à Abraham. 9 Déjà la hache est mise à la racine des arbres: tout arbre qui ne produit pas de bons fruits sera donc coupé et jeté au feu.»
10 La foule l'interrogeait: «Que devons-nous donc faire?» 11 Il leur répondit: «Que celui qui a deux chemises partage avec celui qui n'en a pas, et que celui qui a de quoi manger fasse de même.» 12 Des collecteurs d’impôts vinrent aussi pour se faire baptiser; ils lui dirent: «Maître, que devons-nous faire?» 13 Il leur répondit: «N'exigez rien de plus que ce qui vous a été ordonné.» 14 Des soldats aussi lui demandèrent: «Et nous, que devons-nous faire?» Il leur répondit: «Ne commettez ni extorsion ni tort envers personne et contentez-vous de votre solde.»
15 Le peuple était dans l'attente et tous se demandaient en eux-mêmes si Jean n'était pas le Messie. 16 Alors il leur dit: «Moi, je vous baptise d'eau; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de détacher la courroie de ses sandales. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. 17 Il a sa pelle à la main; il nettoiera son aire de battage et il amassera le blé dans son grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s'éteint pas.»
18 C'est ainsi, avec encore beaucoup d’autres encouragements, que Jean annonçait la bonne nouvelle au peuple. 19 Cependant, Hérode le tétrarque, à qui Jean faisait des reproches au sujet d'Hérodiade, la femme de son frère [Philippe], et de toutes les mauvaises actions qu'il avait commises, Luc 3:2-19
7 Il vint comme témoin, pour rendre témoignage à la lumière afin que tous croient par lui.
Témoin
15 Jean lui a rendu témoignage et s'est écrié: «C'est celui à propos duquel j'ai dit: ‘Celui qui vient après moi m'a précédé, car il était avant moi.’» Jean 1:15
19 Voici le témoignage de Jean lorsque les Juifs envoyèrent de Jérusalem des prêtres et des Lévites pour lui demander: «Toi, qui es-tu?» 1.19
32 Jean rendit aussi ce témoignage: «J'ai vu l'Esprit descendre du ciel comme une colombe et s'arrêter sur lui. Jean 1:32 (SG21)
26 Ils vinrent trouver Jean et lui dirent: «Maître, celui qui était avec toi de l'autre côté du Jourdain et à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont vers lui.» Jean 3:26
33 Vous avez envoyé une délégation vers Jean, et il a rendu témoignage à la vérité. Jean 5:33
Croient
12 Mais à tous ceux qui l'ont acceptée, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le droit de devenir enfants de Dieu, Jean 1:12
15 afin que quiconque croit en lui [ne périsse pas mais qu'il] ait la vie éternelle. Jean 3:15
16 En effet, Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. Jean 3:16
36 Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu reste au contraire sur lui.» Jean 3:36
6 *Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui compta comme justice.[a] Genèse 15:6
11 L'Eternel dit à Moïse: «Jusqu'à quand ce peuple me méprisera-t-il? Jusqu'à quand ne croira-t-il pas en moi, malgré tous les signes que j'ai accomplis au milieu de lui? Nombres 14:11
42 «Il en a sauvé d'autres et il ne peut pas se sauver lui-même! S'il est roi d'Israël, qu'il descende maintenant de la croix et nous croirons en lui. Matthieu 27:42
15 et disait: «Le moment est arrivé et le royaume de Dieu est proche. Changez d’attitude et croyez à la bonne nouvelle!» Marc 1:15
23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, lors de la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui en voyant les signes miraculeux qu'il faisait. Jean 2:23
24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole et qui croit à celui qui m'a envoyé a la vie éternelle; il ne vient pas en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. Jean 5:24
38 Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de lui, comme l’a dit l'Ecriture.» Jean 7:38
29 «Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru!» Jean 20:29
39 et c’est par lui que toute personne qui croit est libérée de toutes les fautes dont vous ne pouviez pas être libérés par la loi de Moïse. Actes 13:39
31 Paul et Silas ont répondu: «Crois au Seigneur Jésus[-Christ] et tu seras sauvé, toi et ta famille.» Actes 16:31
22 c'est la justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n'y a pas de différence: Romains 3:22
9 Si tu reconnais publiquement de ta bouche que Jésus est le Seigneur et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité, tu seras sauvé. 10 En effet, c'est avec le cœur que l'on croit et parvient à la justice, et c'est avec la bouche que l'on affirme une conviction et parvient au salut, comme le dit l'Ecriture: Romains 10:9-10
Quiconque croit que Jésus est le Messie est né de Dieu, et si quelqu’un aime un père, il aime aussi son enfant. Qui est victorieux du monde? N’est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu? Celui qui croit au Fils de Dieu possède ce témoignage en lui-même; celui qui ne croit pas Dieu fait de lui un menteur, puisqu'il ne croit pas au témoignage que Dieu a rendu au sujet de son Fils. 1 Jean 5:1, 5, 10
8 Il n'était pas la lumière, mais il vint pour rendre témoignage à la lumière.
9 Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu une grande lumière, sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort une lumière a brillé.[a Ésaïe 9:1


Sun 5 Aug 2018, 21:17pm

Dire à un ami | Imprimer | 0 Commentaire(s)

Si vous aimez ce blog ajoutez le à votre bookmark:
Google: Évangile selon Jean 1.6-8

0 Commentaire(s)

Il n'y a pas de commentaire pour ce blog.
Les commentaires sont actuellement affichés pour ce blog.